Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

La gauche demande de « mettre un frein » aux expulsions

Publié le 15/03/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Le Parti socialiste a demandé le 15 mars au gouvernement de mettre « un frein aux expulsions » locatives à l’occasion de la fin de la trêve hivernale.
Dans un communiqué, le PS a demandé au gouvernement de « mettre en adéquation ses discours et ses actes ». « Parce qu’il vient de faire adopter au pas de charge une loi sur le droit au logement opposable, tentant ainsi de faire oublier son sinistre bilan, le gouvernement ne peut que mettre un frein à la vague des expulsions », estime Annick Lepetit, en charge du logement au PS.
« Face à la crise sociale et à la crise du logement qui touchent un nombre important de nos concitoyens, les pouvoirs publics, et en premier lieu l’Etat, doivent agir pour éviter que des personnes se retrouvent à la rue », dit-elle.
La députée de Paris a rappelé la proposition de Ségolène Royal d’un « service public de la caution ». « Ce dispositif géré par la puissance publique et par les partenaires sociaux permettrait à la fois d’éviter les expulsions et de couvrir les impayés de loyer, tout en incitant à la remise sur le marché d’un grand nombre de logements inoccupés », a-t-elle expliqué.
Le même jour, les élus communistes au Conseil de Paris ont demandé au maire socialiste de la capitale, Bertrand Delanoë, de prendre un arrêté municipal interdisant les expulsions locatives.
« Nous refusons ce cortège d’expulsions locatives qui va reprendre », a affirmé Jacques Daguenet, rappelant que plus de 5.000 expulsions locatives ont eu lieu en 2006 à Paris.

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Télétravail : manager les agents publics à l'heure du confinement

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La gauche demande de « mettre un frein » aux expulsions

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement