Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

L’enquête publique sur le canal Seine-Nord Europe s’achève dans le consensus

Publié le 15/03/2007 • Par La Rédaction • dans : Europe

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’enquête publique relative au projet de canal Seine-Nord Europe, menée depuis le 15 janvier dans les communes et les départements qui se trouvent sur le tracé de cette future voie de transport, s’est achevée le 15 mars dans le consensus.
« Ce délai deux mois était naturel compte tenu de l’ampleur du projet », a expliqué le chargé de communication de la mission Seine-Nord Europe au sein de Voies navigables de France (VNF), Pierre-Yves Biet.
Le canal Seine Nord-Europe, dont la construction doit débuter entre 2009 et 2011 pour une mise en service en 2013, est actuellement le plus grand projet fluvial européen. C’est aussi le premier construit en France depuis l’achèvement du canal du Nord en 1965. Long de 106 km, il doit relier Compiègne (Oise) à Aubencheul-au-Bac, entre Douai et Cambrai (Nord). Il constitue le chainon manquant entre la Seine et le réseau fluvial de l’Europe du Nord.
Coordonnée par le préfet de la région Picardie, l’enquête visait à recevoir l’avis de tout citoyen, collectivité ou organisme concerné par le projet.
Après le dépouillement des registres laissés dans les 68 communes du Nord, du Pas-de-Calais, de la Somme et de l’Oise traversées par le canal (plus Cambrai qui ne l’est pas), ainsi que du courrier, la commission d’enquête publique doit rendre son rapport « vraisemblablement début juin », selon son président Jean-Pierre Chaulet.
Ce rapport, qui synthétise les observations émises et formule l’avis de la commission, est un préalable à la déclaration d’utilité publique par un décret que le Conseil doit prendre en 2008. Pour l’instant, seule une bande de territoires traversés a été soumise à l’enquête publique. Le tracé exact sera inscrit dans ce décret. La construction du canal devrait coûter de 3,2 à 3,5 milliards d’euros hors taxes.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’enquête publique sur le canal Seine-Nord Europe s’achève dans le consensus

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement