Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Prise de conscience collective d’élus du monde entier de la nécessité à agir contre le réchauffement climatique

Environnement

Prise de conscience collective d’élus du monde entier de la nécessité à agir contre le réchauffement climatique

Publié le 16/03/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les 200 maires ou élus du monde entier réunis durant deux jours à Paris dans le cadre de l’association CGLU (Cités et gouvernements locaux unis) partagent « totalement la prise de conscience sur le réchauffement climatique », a indiqué le 16 mars le maire de Paris Bertrand Delanoë.
« Nous demandons aux gouvernements de respecter le protocole de Kyoto sur la réduction des gaz à effet de serre. Ceux qui ne le respectent pas sont coupables », a déclaré le maire (PS) de Paris, en présence notamment de Paco Moncayo, maire de Quito (Equateur) et co-président de CGLU, créée en mai 2004.
En marge de la réunion, Gérald Tremblay, maire de Montréal (Canada), a expliqué que « 400 maires américains vont à contresens du gouvernement américain qui n’a pas signé le protocole de Kyoto ». « Il faut juste de la volonté politique. Il y a obligation d’agir dans les plus brefs délais. A nous de tracer la voie », a-t-il dit, soulignant qu’à Montréal, « depuis deux ans le nombre de jours de brouillard dû à la pollution est passé de 37 à 64 par an. »
Nicky Gavron, maire-adjointe de Londres, a souligné en marge de la réunion, que « depuis la mise en place du péage, pour les automobiles à Londres en 2003, il y a eu une réduction de 19% de CO2 », le principal gaz à effet de serre.
Le gouvernement travailliste britannique vient de rendre public un plan de lutte contre le réchauffement climatique fixant des objectifs quantifiés de réduction de gaz à effet de serre. Selon Nicky Gavron, il n’y a pas de raison de ne pas obtenir une réduction de 60% d’ici à 2050.
Selon un récent rapport de Nicholas Stern, ancien chef-économiste à la Banque mondiale, 22 des 55 plus grandes villes du monde sont gravement menacées par une montée des eaux.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Prise de conscience collective d’élus du monde entier de la nécessité à agir contre le réchauffement climatique

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement