Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • L’inquiétude prévaut toujours chez les présidents de régions suite à leur rencontre avec Louis Gallois

Développement économique

L’inquiétude prévaut toujours chez les présidents de régions suite à leur rencontre avec Louis Gallois

Publié le 16/03/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le président d’Airbus Louis Gallois n’a pas dissipé les craintes des présidents des huit régions concernées par le dossier Airbus, avec lesquels il s’est entretenu le 15 mars à Paris, a affirmé le président (PS) de la région Midi-Pyrénées, Martin Malvy, ayant participé à la rencontre.
« Nos craintes pour l’avenir de la filière aéronautique n’ont pas été dissipées malgré les affirmations de Louis Gallois quant au maintien de l’activité de la chaîne A320 dont il nous a déclaré que le transfert progressif du plan de charge de Toulouse vers Hambourg n’interviendrait pas avant la montée en puissance du 380 », a indiqué Martin Malvy.
Même inquiétude du président de Midi-Pyrénées « quant au A350 dont la chaîne de montage installée à Toulouse atteindrait dans quelques années la cadence de 150 appareils par an, ce qui équivaudra selon Louis Gallois à la production de 450 A320 ».
« A nos questions sur l’emploi, le président d’Airbus a répondu par la confirmation, d’une part, de son engagement à ce qu’il n’y ait pas de licenciements secs, d’autre part, de l’intérêt qu’Airbus portera aux personnels dont les emplois seraient supprimés chez les sous-traitants in situ, en ajoutant toutefois qu’Airbus n’avait pas là les mêmes responsabilités », ajoute Martin Malvy.
Les huit présidents de région ont par ailleurs dit au président d’Airbus leur « détermination à défendre le tissu économique » de leurs territoires.
A l’issue de la réunion, Ségolène Royal, s’est félicitée du « résultat positif » de l’action des régions dans le dossier Airbus, estimant que celle-ci avait permis de « mettre l’Etat devant ses responsabilités ».
« L’actionnaire privé (Lagardère, ndlr) qui devait se retirer a non seulement décidé d’y rester, mais de réinvestir les dividendes dans l’entreprise », a-t-elle déclaré.
Power8, le plan de restructuration d’Airbus, présenté le 28 février aux salariés, prévoit notamment la suppression de 10.000 emplois en Europe, dont la moitié chez les sous-traitants, et la cession au moins partielle de 6 sites industriels.

Prochain Webinaire

A l'heure du confinement, comment organiser le télétravail avec les agents du secteur public

de La Rédaction de La Gazette

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’inquiétude prévaut toujours chez les présidents de régions suite à leur rencontre avec Louis Gallois

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement