logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/14523/la-federation-des-sapeurs-pompiers-denonce-de-recentes-publications-faisant-etat-de-dysfonctionnements-lies-au-manque-de-cooperation-entre-les-services/

SÉCURITÉ CIVILE
La fédération des sapeurs-pompiers dénonce de récentes publications faisant état de dysfonctionnements liés au manque de coopération entre les services
La Rédaction | A la une | France | Publié le 19/03/2007

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers (FNSP) réagit, dans un communiqué du 15 mars aux récentes publications de l’hebdomadaire Marianne (10 mars) et de La Gazette des Communes (12 mars), faisant état «des graves dysfonctionnements que le manque de coopération entre le service de santé et de secours médical (SSSM), les pompiers et le Samu du département du Gard entraînent». La Fédération estime que c’est «une vision réductrice qui consiste à résumer les dysfonctionnements d’un système à une soi-disant guerre entre les sapeurs-pompiers et les Samu».
«Ces dysfonctionnements ne prendront pas fin tant que la Santé ne prendra pas en compte les sapeurs-pompiers, et leur service médical, comme partenaire à part entière du secours médical d’urgence et persistera dans son attitude hégémonique dans ce domaine», rétorque la fédération.
Dans trop de départements, les organes nationaux des services d’incendie et de secours ne sont pas consultés en amont des décisions émanant de la Santé et qui pourtant les concernent, déplore la fédération.
La Fédération souligne par ailleurs que le récent rapport d’Inspection relatif à la situation dans le Gard2 ne saurait avoir valeur d’analyse générale.
https://www.lagazettedescommunes.com/actualite/pdf/rapportdugard.pdf
La fédération rappelle qu’elle a déjà contribué à l’émergence d’une réflexion nationale sur le sujet, citant à titre d’exemple la mission confiée par le ministre de l’Intérieur au Conseil national de sécurité civile en 2005, la mission d’information de l’Assemblée Nationale et le rapport de la Cour des Comptes en 2007. Elle annonce par ailleurs qu’elle prépare elle-même un Livre blanc rassemblant ses propositions.
La fédération insiste sur le fait qu’elle souhaite «mettre fin à la confusion pour faire aboutir un débat global sur les moyens du secours à personnes dans une logique d’aménagement du territoire».