Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Rhône-Alpes. Le préfet de l’Isère met en demeure la société Tredi de respecter les valeurs limites de rejet des dioxines pour ses fours d’incinération du site de Salaise-sur-Sanne

Environnement

Rhône-Alpes. Le préfet de l’Isère met en demeure la société Tredi de respecter les valeurs limites de rejet des dioxines pour ses fours d’incinération du site de Salaise-sur-Sanne

Publié le 20/03/2007 • Par Bruno Fournier • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Tout est parti d’un contrôle inopiné, effectué le 2 février par la direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (DRIRE), sur les fours d’incinération du site de Salaise-sur-Sanne, gérés par la société Tredi. Les résultats, connus un mois plus tard, ont fait apparaître le non-respect des normes fixées par arrêté préfectoral pour les dioxines et furanes, avec une concentration de 0,58 ng/Nm3 et un flux de 0,00028 g/j, mesurée pour des valeurs limites de 0,1 ng/Nm3 et 0,00012 g/j respectivement.
Par ailleurs, après avoir consulté le conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques, le préfet a pris un arrêté imposant à la société Tredi, spécialisée dans le traitement de déchets industriels, un contrôle bimensuel pour chacun des quatre fours du site, des dioxines et furanes, par un organisme agréé, afin de garantir le maintien dans le temps de la conformité de ses rejets. Il impose également la remise d’une étude de faisabilité pour la mise en place d’un contrôle en continu permettant ensuite une analyse mensuelle. Dès que le processus sera opérationnel et validé, l’exploitant pourra demander la suspension des contrôles bimensuels.
Dans le rapport d’incident remis par la société à la DRIRE le 14 mars, il est indiqué qu’une défaillance du système d’injection de charbon actif est à l’origine du dépassement. Ce système permet justement de renforcer la captation des dioxines pendant les phases transitoires. Tredi s’engage à le fiabiliser avec notamment un dispositif d’alerte automatique de la salle de contrôle en cas de dysfonctionnement.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rhône-Alpes. Le préfet de l’Isère met en demeure la société Tredi de respecter les valeurs limites de rejet des dioxines pour ses fours d’incinération du site de Salaise-sur-Sanne

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement