logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/14499/pays-de-la-loire-le-cper-est-signe-mais-les-discussions-continuent/

AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE
Pays de la Loire. Le CPER est signé mais les discussions continuent
La Rédaction | Régions | Publié le 21/03/2007

En Pays de la Loire, le contrat de projets Etat-région 2007-2013 a été signé sur la base d’un montant de 1,256 milliard d’euros. La part de la région (509 millions d’euros) dépasse celle de l’Etat (489,5 millions) alors que les autres collectivités contribuent à hauteur de 257,4 millions.
L’enseignement supérieur, la recherche, l’appui aux pôles de compétitivité, aux filières d’excellence et entreprises en mutation économique représentent 44,5 % du montant total. L’environnement et le développement durable comptent pour 9,9 %, les transports ferroviaires et le port de Nantes-Saint-Nazaire pour 27,3 %.
Les politiques de développement territorial et de cohésion sociale représentent enfin 18,3 %. Au contrat de projets, s’ajoutent le plan Loire (86,4 millions) et des conventions supplémentaires (200 millions pour l’instant) portant notamment sur la défense contre la mer, le logement étudiant, etc.
Le conseil régional estime qu’une dotation supplémentaire de 100 millions était nécessaire et envisage déjà la demande d’un avenant. La collectivité considère que l’Etat a sous-estimé les transports ferroviaires, les transports en site propre, les équipements structurants : le Technocampus d’Airbus, le parc du végétal Terrre Botanica, le grand chantier urbain de l’Ile de Nantes, etc.) et les villes moyennes. Dans le contrat de plan 2000-2006, la part de l’Etat s’était élevée à près de 700 millions d’euros d’engagements.