Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Provence-Alpes-Côte-D’azur. Lancement d’une campagne d’information sur les accidents vasculaires cérébraux auprès des Marseillais

Santé

Provence-Alpes-Côte-D’azur. Lancement d’une campagne d’information sur les accidents vasculaires cérébraux auprès des Marseillais

Publié le 21/03/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

L’assistance publique – hôpitaux de Marseille (AP-HM), en partenariat avec la ville de Marseille a lancé le 20 mars une campagne d’information sur la prise en charge des attaques cérébrales. Objectif : apprendre au public et aux professionnels de santé à reconnaître les signes d’un accident vasculaire cérébral et à réagir rapidement en appelant le 15.
Grâce à une collaboration étroite entre le secteur d’urgences neuro-vasculaires et le SAMU – Centre 15, la région marseillaise dispose d’une organisation unique en France pour la prise en charge des attaques cérébrales en hyper-urgence 24h sur 24, 7 jours sur 7, annonce l’AP-HM et la ville de Marseille dans un communiqué commun du 20 mars.
Les principaux signes d’un AVC sont la difficulté brutale à bouger un bras, une jambe ou tout un côté du corps, l’incapacité soudaine à parler ou à trouver ses mots, la perte subite de la vue d’un oeil. Les médecins de l’AP-HM rappellent qu’en cas d’attaque cérébrale, chaque minute compte : «c’est dans les premiers instants que les traitements modernes peuvent réduire les dégâts occasionnés au cerveau. Encore faut-il avoir le réflexe d’appeler le Samu – Centre 15, qui organise en hyper-urgence une prise en charge adaptée».
En France, 120 000 accidents vasculaires cérébraux se produisent chaque année, soit un toutes les minutes. Ils représentent la 1ère cause de handicap de l’adulte, la 2ème cause de déclin intellectuel et la 3ème cause de mortalité.

Thèmes abordés

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Provence-Alpes-Côte-D’azur. Lancement d’une campagne d’information sur les accidents vasculaires cérébraux auprès des Marseillais

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement