Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Technologies de l'Information et de la Communication

«Le très haut débit nécessite de mutualiser les réseaux», selon l’Avicca

Publié le 28/03/2007 • Par La Rédaction • dans : France

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

L’Avicca, qui regroupe 55 villes, 31 communautés urbaines ou d’agglomérations, 15 syndicats de communes, 23 structures départementales et 6 régionales, réunie en assemblée générale le 27 mars 2007, a constaté que les collectivités sont de plus en plus impliquées dans l’aménagement numérique de leur territoire.
Elle dénombre désormais 49 réseaux d’initiative publique ouverts aux opérateurs en exploitation, 26 en construction et 17 procédures de consultation sont lancées.
L’Avicca fait savoir également que 30 % des lignes sont dégroupées grâce à l’action des collectivités avant de préciser que le dégroupage a augmenté la pénétration du haut débit de 23% en trois ans.
«Le très haut débit pose de manière cruciale la nécessité de mutualiser les réseaux», souligne l’association qui précise que «les déploiements en cours dans les zones très denses mettent en relief la nécessité d’une péréquation nationale pour aider les collectivités à affronter cette nouvelle étape du très haut débit».
Par ailleurs, l’Avicca a adopté une motion mettant en garde l’opérateur du câble
Noos/Numéricâble/Est Vidéocom sur de nombreux points : relation avec les clients, entretien des réseaux, respect des engagements pris avec les collectivités, diffusion numérique des chaînes locales, mise en conformité des conventions avec le nouveau cadre juridique. En attendant, l’association appelle les collectivités câblées « à orienter les plaintes en copie » à la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF).
Pour de détails, consulter les documents publiés par l’association.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

«Le très haut débit nécessite de mutualiser les réseaux», selon l’Avicca

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement