Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Environnement

Alsace. Le champ adjacent à la décharge alsacienne du Letten sécurisé

Publié le 30/03/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le champ adjacent à la décharge du Letten dans le village frontalier d’Hagenthal-le-Bas (Haut-Rhin), où des déchets toxiques à ciel ouvert avaient été découverts en février, a été sécurisé, a-t-on appris auprès d’un porte-parole de l’industrie chimique de Bâle (Suisse).
Environ 1.000 tonnes de déchets chimiques (solvants, peintures et goudron), représentant 10% du volume total de déchets ont été évacués du champ de 200 mètres carrés pour être incinérés en France, a indiqué un porte-parole du Groupement d’intérêt pour la sécurité de la région bâloise (GISRB).
Une analyse d’échantillon du sol doit être confiée à la direction de l’environnement et de l’industrie (Drire) dans les prochains jours pour vérifier si tous les déchets ont été éliminés et si le champ est à nouveau cultivable.
Le GISRB a précisé avoir procédé à ces travaux avec l’accord des autorités françaises, de la Drire et de la commune.
L’organisation écologiste Greenpeace avait exigé fin février des entreprises de la chimie bâloise qu’elles « sécurisent » de toute urgence le périmètre de la décharge chimique du Letten dans le village. Greenpeace avait cité des analyses qui avaient révélé le caractère « hautement toxique » des déchets de la décharge située à 150 mètres de la frontière franco-suisse.
Plusieurs substances dangereuses avaient été identifiées comme le nitrobenzol et la bromoaniline.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Alsace. Le champ adjacent à la décharge alsacienne du Letten sécurisé

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement