Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Emploi

La technopole Rennes Atalante a encore crée 735 emplois en une année

Publié le 30/11/2012 • Par Xavier Debontride • dans : Régions

Malgré la crise, la technopole rennaise affiche une solde de créations d’emplois positif. A fin novembre, 735 nouveaux emplois ont vu le jour dans les entreprises affiliées, soit une progression de 4%. Les métiers du numérique ont le vent en poupe.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Stabilité dans la croissance – C’est un satisfecit prudent que les responsables de la technopole Rennes Atalante se sont décernées lors de la publication, fin novembre 2012, de leur traditionnel bilan emploi. En progression de 4% de novembre 2011 à novembre 2012, le solde net de créations d’emplois par les entreprises rennaises s’établit à 735 emplois sur la période. « Nous confirmons la stabilité dans la croissance, après une hausse de 4,4% l’année dernière », souligne Claude Labit, le président de Rennes Atalante.
Sans surprise, c’est le secteur des technologies de l’information et de la communication (TIC) qui tire la croissance, notamment dans le domaine du numérique, l’une des spécialités locales. « Cette évolution nous conforte dans nos politiques visant à soutenir cette filière. Le numérique touche des technologies « diffusantes », au cœur de nouveaux usages, liés par exemple aux questions de mobilité ou de maintien à domicile », précise Gwénaelle Hamon, vice-présidente de Rennes métropole chargée de l’économie et de l’emploi.

Sensibiliser les jeunes ingénieurs – La confirmation récente de l’implantation de l’Institut de recherche technologique (IRT) B-Com, à Rennes, renforce cet ancrage. Son implantation dans des locaux dédiées à l’horizon 2014 devrait permettre la création de plusieurs centaines d’emplois. A la clé, également : le renforcement attendu des liens entre grands groupes à vocation mondiale (Orange, Thomson, Technicolor…) et le tissu de PME locales qui assurent pour l’essentiel la création d’emplois technologiques sur l’agglomération rennaise. Mais à Rennes comme ailleurs, élus et techniciens territoriaux soulignent l’existence d’une réelle tension sur le marché des jeunes ingénieurs.
D’où l’idée, évoquée par Rennes Métropole, de sensibiliser cette population à l’intérêt de venir travailler sur le territoire, dans une optique d’accélération de carrière.
Des initiatives pourraient être prises prochainement en ce sens.

Régions

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La technopole Rennes Atalante a encore crée 735 emplois en une année

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement