Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

[Conférence nationale de lutte contre les exclusions]

Changer la logique des politiques du logement et de l’hébergement

Publié le 05/12/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : Actu expert santé social, Dossiers d'actualité, France

Une semaine avant l’ouverture de la Conférence nationale de lutte contre les exclusions, le groupe de travail consacré au logement, présidé par le préfet Alain Régnier et le directeur des études de la Fondation Abbé Pierre Christophe Robert, a remis, le 4 décembre, ses propositions – classiques mais incontournables - à la ministre Cécile Duflot.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

C’est à un « choc de solidarité » que le groupe de travail appelle, pour résoudre le problème du manque de logements, et de logements accessibles. Pour Christophe Robert, il faut « faire une nouvelle lecture du « sans-abrisme » : il faut se demander quel est le coût économique, pour la société, de la non prise en charge des SDF. L’hébergement ne doit plus être une soupape, un amortisseur de crise ».

Un diagnostic avant un plan d’action territorial – Le rapport propose déjà une série de mesures immédiates chiffrées, à mettre en œuvre dès le premier trimestre 2013. Des « diagnostics à 360 », embrassant la totalité des situations de mal logement, et des réponses possibles, devront être établis dans chaque département avant la fin du premier trimestre 2013.

Ces diagnostics ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Changer la logique des politiques du logement et de l’hébergement

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement