Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Education

Vincent Peillon veut diminuer par deux le décrochage scolaire

Publié le 04/12/2012 • Par Michèle Foin • dans : Actu expert Education et Vie scolaire, Actu prévention sécurité, France

Le 4 décembre 2012, le ministre de l’Education nationale lançait un nouveau plan de lutte contre le décrochage scolaire. Son ambition : mieux recenser et coordonner les solutions de formation existantes, pour un suivi sur mesure des élèves décrocheurs, avec pour objectif de passer de 140 000 décrocheurs par an à 70 000 d’ici à la fin du quinquennat.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le 4 décembre, Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale, annonçait le renforcement de la lutte contre le décrochage scolaire, lors d’un séminaire national consacré au sujet. 140 000 jeunes de 16 ans ou plus continuent de décrocher chaque année du système éducatif avec au plus un brevet des collèges. L’objectif du gouvernement est de diviser par deux ce fléau d’ici à la fin du quinquennat.

Hasard du calendrier, l’Institut national de la jeunesse et de l’éducation populaire (Injep) sortait ce même jour son premier rapport (en vente à La documentation française), qui dévoile que la pauvreté touche 23% des jeunes Français, majoritairement ceux qui n’ont aucun diplôme. « La France n’a pas d’avenir si elle n’est pas capable de réunir ses jeunesses », a martelé Vincent Peillon, en ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Éducation et vie scolaire

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste

Sur le même sujet

  • Dossier de presse

     

Prochain Webinaire

Boues d’assainissement : tout savoir pour préparer l'avenir !

de La rédaction de Techni.Cités en partenariat avec SUEZ

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Vincent Peillon veut diminuer par deux le décrochage scolaire

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement