Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Politique de la ville

Amiens expérimente le contrat urbain global

Publié le 21/11/2012 • Par Guillaume Roussange • dans : Actu prévention sécurité, Régions

Le ministère de la ville a choisi Amiens pour expérimenter le contrat urbain global, préfiguration du contrat unique voulu par le gouvernement. Le dispositif doit reposer les principes de gouvernance et de dialogue entre les acteurs publics, les collectivités territoriales et les acteurs associatifs.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Parole tenue. Comme il s’y était engagé, en août, au lendemain des violents incidents qui avaient éclaté dans les quartiers Nord, François Lamy, le ministre de la Ville, est revenu à Amiens le 15 novembre dernier. Dans sa valise, un programme de 14 mesures destinées à redonner un nouveau souffle la politique de la ville.
« Il ne s’agit pas de délivrer une vérité révélée ou d’imposer un plan concocté à Paris, mais de proposer une nouvelle méthode de travail, partagée par tous », a martelé le ministre lors de son déplacement.

Principale mesure phare annoncée par François Lamy : l’expérimentation à Amiens, du « Contrat urbain global », dispositif qui préfigure le « Contrat unique » imaginé par le gouvernement. Son but ? Mieux articuler les politiques de renouvellement urbain, celles en faveur des habitants (CUCS) et celles relevant du droit commun (enseignement, sécurité, action sociale…) : «Le contrat urbain global rassemble et engage les acteurs autour d’un projet de territoire, avec un diagnostic partagé et des objectifs clairs à l’échelle pertinente qui est l’échelle intercommunale. Il s’agit également d’associer l’ensemble des acteurs concernés sous la direction du préfet et du maire », a expliqué François Lamy.

Un référent « Ville » dans chaque service de l’Etat – Le nouveau programme vise donc à refonder les principes du dialogue entre les acteurs de la politique de la Ville. Et plus particulièrement entre les différents ministères concernés, les services de l’Etat en région et les collectivités : «Dans ce cadre, un référent politique de la ville va être désigné dans chaque service de l’Etat et un poste de sous-préfet Ville créé afin d’animer et de coordonner l’action de l’Etat en faveur des quartiers», a détaillé le ministre.

Le sous-Préfet Ville sera l’interlocuteur privilégié des associations dans les quartiers, dont l’une des revendications majeures semble avoir été entendue. Elles bénéficieront en effet désormais de financements pluriannuels dans le cadre de convention d’objectifs et de moyens, ce qui, selon François Lamy, permettra de leur « donner de la visibilité et de la sécurité. C’est pourquoi, je propose aussi que tous les contributeurs publics coordonnent leurs financements dans le cadre du comité de pilotage du contrat urbain global afin de simplifier les circuits pour les associations demandeuses »,

Généralisation pas avant 2014 – Pour répondre à l’urgence locale, le ministère a par ailleurs débloqué une enveloppe exceptionnelle de 230 000 euros et prorogé la convention ANRU d’un an. S’il fait ses preuves à Amiens, les contrats globaux seront étendus aux autres secteurs prioritaires. Ce qui ne devrait pas intervenir avant 2014, le gouvernement souhaitant faire coïncider la durée du contrat avec celle du prochain mandat municipal et donner ainsi plus de « cohérence et d’efficacité à la Politique de la ville ».

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Amiens expérimente le contrat urbain global

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement