Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Multimédia
  • Audio
  • « C’est au plus près des attentes des populations locales que peut se jouer le lien entre culture et développement durable »

Culture

« C’est au plus près des attentes des populations locales que peut se jouer le lien entre culture et développement durable »

Publié le 21/11/2012 • Par Hélène Girard • dans : France

Les 22 et 23 novembre 2012, les ministères de la Culture français et québécois organisent à Paris un colloque international consacré à la place de la culture dans la promotion du développement durable. Objectif affiché : croiser retours d’expérience et réflexion, sur les trois piliers du développement durable : éco-responsabilité, économie, équité sociale. En avant-première, Christopher Miles, secrétaire général adjoint du ministère de la Culture et de la communication, en charge du développement durable, dresse, pour La Gazette, un état des lieux et explique comment le ministère peut contribuer à impulser une dynamique.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le colloque organisé les 22 et 23 novembre à la Cité des sciences et de l’industrie, à Paris, s’inscrit dans le sillage d’un premier forum qui s’est tenu en 2010, déjà en collaboration avec le Québec.
Les deux partenaires avaient alors convenu de réitérer l’exercice deux ans plus tard, pour faire le point sur l’avancée des pratiques.

Pour ce qui est de la France, ce deuxième colloque intervient aussi alors que le gouvernement a élaboré, en septembre 2012, une « feuille de route pour la transition écologique ».

Au ministère de la Culture et de la communication, on estime que cette rencontre arrive donc au bon moment pour faire le bilan de la stratégie ministérielle 2010-2013, avant de définir celle qui portera sur les années 2014-2016 et s’inscrira dans le futur « pacte » que le gouvernement proposera à l’ensemble de ses partenaires : collectivités territoriales, société civile, associations.

Comment appréciez-vous la prise en compte du développement durable dans les politiques culturelles ?

 

Note de la rédaction : Les « AVAP » (aires de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine) ont été instaurées par la loi du 12 juillet 2010, dite « Grenelle II ».
Elles doivent remplacer les zones de protection du patrimoine architectural, urbain et paysager (ZPPAUP) d’ici à 2015.

Qu’en est-il du champ de la création ?

 

Note de la rédaction : L’œuvre de Nils Udo, « le Radeau d’automne », à laquelle Christopher Miles fait allusion, a été inaugurée le 10 novembre 2012, à Crozant (Creuse).

Outre la commande publique, l’Etat dispose-t-il d’autres leviers d’action ? 

 

Qu’en est-il de la prise en compte des aspirations culturelles des populations locales ?

 

Notes de la rédaction : La Déclaration de Barcelone a été adoptée lors de la conférence euro-méditerranée des 27 et 28 novembre 1995. Elle pose le cadre d’une coopération globale, avec un volet « social, culturel et humain ».
Les Forums ouverts organisés par l’Observatoire des politiques culturelles se sont tenus de novembre 2011 à janvier 2012, à :

  • Poitiers (Vienne)
  • Guichen (Ille-et-Vilaine)
  • Feyzin (Rhône)
  • Paris.

Ils ont fait l’objet d’une restitution.
AMAP est l’acronyme d’associations pour le maintien d’une agriculture paysanne. Ces associations agissent en faveur du lien direct agriculteurs et consommateurs.

Le ministère de la Culture compte-t-il renforcer la prise en compte du critère « développement durable » dans l’instruction des dossiers de subvention ?

 

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

« C’est au plus près des attentes des populations locales que peut se jouer le lien entre culture et développement durable »

Votre e-mail ne sera pas publié

Eylaz

05/12/2012 08h39

Les Forums Ouverts Culture et développement durables n’ont pas été organisés par l’Observatoire des Politiques Culturelles, mais par  » l’Agence régionale Culture O Centre – Ateliers de développement
culturel, Réseau Culture 21 et l’Observatoire des politiques culturelles, portée par les agences culturelles régionales et leurs
partenaires locaux : l’Agence régionale du spectacle vivant Poitou-Charentes, Spectacle Vivant en Bretagne,la NACRe, Arcadi,
Arene.  »
C’est cette approche multipartenarial qui fait entre autres l’originalité de cette initiative, qui n’émane donc pas uniquement de l’OPC.

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement