Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Finances locales

Agence de financement : Marylise Lebranchu maintient le suspense

Publié le 19/11/2012 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : Actualité Club finances, France

La ministre en charge de la Décentralisation s’est montrée plutôt favorable, ce vendredi 16 novembre 2012 à Nancy, à la création d’une agence de financement des collectivités. Tout en renvoyant au discours de François Hollande devant le congrès des maires, mardi 20.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Olivier Landel, délégué général de l’association d’étude pour l’agence de financement des collectivités, Jacques Pélissard (UMP), président de cette instance, Jean-Claude Boulard (UMP), président de la commission « Finances » commune à l’Association des maires des grandes villes de France (AMGVF) et à l’Association des communautés urbaines de France (ACUF)… : tous se sont relayés à la tribune des journées de l’ACUF, ce vendredi 16 novembre à Nancy, pour défendre le projet cher au bloc local.

« Les mécanismes prévus ne seront pas suffisants pour faire face aux 18 milliards de besoins annuels d’emprunts des collectivités. Il nous manquera 4 milliards. Pour ces 4 milliards, il faut faire l’agence », a argumenté Jacques Pélissard, félicitant Marylise Lebranchu pour « ne pas avoir subi l’influence trop prégnante de Bercy ».

Réponse le 20 novembre – « Le gouvernement est prêt à examiner les moyens de créer un dispositif équilibré. Ce qu’il ne veut pas, c’est appeler en direct la garantie de l’Etat », lui a répondu la ministre chargée de la Décentralisation, indiquant qu’elle espérait voir ce projet « aboutir ».

Le président de la République fera connaître ses vues dans son discours devant le congrès des maires, le mardi 20 novembre.

Cet article est en relation avec les dossiers

Thèmes abordés

Réagir à cet article
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Agence de financement : Marylise Lebranchu maintient le suspense

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement