Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Statistiques de la délinquance

Face à la hausse de la délinquance, l’Intérieur parle de « manipulations »

Publié le 13/11/2012 • Par avec l'AFP Hugo Soutra • dans : Actu prévention sécurité, France

La publication des « chiffres de la délinquance » du mois d’octobre 2012 par Le Figaro, mardi 13 novembre, a fait réagir le ministre de l’Intérieur. Si Manuel Valls ne les conteste pas sur le fond, ces statistiques révèleraient selon lui l’« instrumentalisation » et les « manipulations » du précédent gouvernement.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La réaction de Manuel Valls ne s’est pas fait attendre. Peu après la publication par Le Figaro de données selon lesquelles la délinquance a « enflé » de 8% en octobre 2012, par rapport à la même période en 2011, le ministre de l’Intérieur a contre-attaqué dès l’aube. Dans un communiqué, il a dénoncé des chiffres de la délinquance « ne correspondant pas à la réalité. »

Des chiffres pas encore finalisés – Selon le quotidien, qui dit citer des chiffres du ministère, les violences contre les personnes – plaie de la délinquance depuis des années en France – ont augmenté de 9%, les atteintes aux biens de 8% et les infractions économiques et financières de 18% en octobre 2012.
L’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales (ONDRP), organisme chargé de la publication officielle des chiffres de la délinquance, a prévu de rendre publics les chiffres d’octobre, pas encore finalisés, à la fin du mois de novembre.

Attention aux « mois atypiques » – Comme à son habitude, l’ONDRP ne les comparera pas « de mois en mois » du fait de l’existence de « mois atypiques » comme septembre 2012 et octobre 2011. Deux jours de prise de plainte de septembre 2012 ont en effet été reportés sur octobre 2012, ce qui n’était pas le cas en octobre 2011 et a pu provoquer une certaine hausse des chiffres constatés par Le Figaro.
L’ONDRP a également fait valoir que des « données ont pu être masquées » durant la campagne électorale, engendrant automatiquement des répercussions sur les chiffres d’aujourd’hui.

Forte hausse en zone rurale – D’ores et déjà, l’Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales a confirmé une « forte hausse de certains indicateurs de la délinquance en zone gendarmerie », sans de quelles régions ni de quels indicateurs concernés, « sur les cinq derniers mois. »
S’interrogeant « sur la hausse constatée en zone gendarmerie », Manuel Valls « ne cache pas sa préoccupation face à la hausse des violences aux personnes » et réaffirme sa volonté « de lutter efficacement contre la délinquance et contre toutes les formes de violences, dans la durée », souligne le communiqué.

Objectifs + primes = artifices – Ne contestant pas ces données en tant que tel, le ministre de l’Intérieur a détaillé leur « instrumentalisation. » « En fixant à l’avance aux policiers et aux gendarmes des objectifs normés de baisse de la délinquance (…) et en indexant l’évaluation personnelle des responsables, et parfois certaines de leurs primes, sur ces indicateurs, le gouvernement précédent a favorisé certaines évolutions artificielles des chiffres ne correspondant pas à la réalité », accuse ce communiqué émanant de la place Beauvau. « Si, aujourd’hui, les statistiques souffrent, c’est avant tout des manipulations causées par la politique du chiffre du gouvernement précédent », ajoute-t-il.

Selon le ministère, les « dispositifs de modernisation de l’appareil statistique ont été constamment et prudemment retardés ou repoussés, en raison des « bombes à retardement statistiques » qu’ils comportaient, au détriment de l’intérêt des usagers ». Réaffirmant son intention de « rendre totalement transparent » cet appareil statistique, comme nous l’annoncions dans le dossier « Délinquance : mieux la chiffrer pour mieux la combattre », Manuel Valls explique avoir donné des « instructions de strict respect des règles d’enregistrement » des plaintes ou des faits, et qu’elles « feront l’objet de contrôles et d’inspections. »

Le Snop-SCSI réclame « réformes » et « indicateurs pertinents »

Dans un communiqué publié mardi 13 novembre 2012, le Syndicat national des officiers de police (Snop-SCSI, majoritaire chez les officiers de police) a demandé des « réformes » dans la lutte et la mesure de la délinquance, « afin de remettre l’humain au centre de la police » et « privilégier le service public. »

Déclarant avoir « depuis le début dénoncé la politique du chiffre » et la « mise en place d’une industrie de la statistique […] adossée au développement de primes » pour les policiers sous Nicolas Sarkozy, le syndicat « souhaite des indicateurs pertinents » de la statistique.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Comment mettre la donnée au service des politiques publiques ?

de La Gazette des communes

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Face à la hausse de la délinquance, l’Intérieur parle de « manipulations »

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement