Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

La ville de Saumur cherche un délégataire pour sa maison de retraite

Publié le 13/11/2012 • Par Jacques Le Brigand • dans : Régions

Saumur (Maine-et-Loire) ne veut plus exploiter directement l'Ehpad de la Sagesse. Estimant manquer de moyens pour exercer une mission peu fréquente pour les municipalités, la collectivité a choisi de l'externaliser dans le cadre d'une délégation de service public d'une durée de 15 ou 20 ans, a-t-on appris fin octobre 2012.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La gestion des ressources humaines est la principale difficulté mise en avant par la ville du Maine-et-Loire (28 000 hab.) pour expliquer son choix. Recruter des agents ou trouver des remplaçants devient un casse-tête.

« C’est le gros problème, confie Paul Geoffroy, directeur du centre communal d’action sociale (CCAS). Lorsqu’une aide-soignante nous prévient le matin pour annoncer son absence l’après-midi, nous n’avons aucune solution pour pallier son absence. Idem en matière d’embauches : les professionnels choisissent plus volontiers la fonction publique hospitalière, qui les rémunère mieux. »
A l’inverse, le futur opérateur sera censé pouvoir mutualiser, dans le cadre de plusieurs établissements, les moyens humains et matériels.

Pathologies de plus en plus lourdes – Danièle Mesnard, élue adjointe à la santé et aux affaires sociales (UMP), voit trois avantages à cette démarche : « Veiller au mieux-être des résidents, assurer l’équilibre et la compétence du personnel et répondre au souci des familles. Il faut rappeler que le contexte des maisons de retraite a beaucoup changé au fil des années avec, en particulier, des pathologies de plus en plus lourdes. »

Engagement est pris de « respecter la philosophie initiale » de la résidence dont le tarif journalier d’hébergement simple est particulièrement bas, à 45,51 euros.
D’ailleurs, 8 des 61 résidents bénéficient de l’aide sociale.

Hausse modérée – Le principe d’une hausse modérée des tarifs durant les prochaines années doit figurer dans le cahier des charges.

Une fois sa rédaction achevée, une large concertation est programmée, notamment avec les 35 agents qui se verront proposer une mise à disposition.
En cas de refus, ceux-ci seront affectés dans d’autres services de la ville.
Les salariés qui seront à l’avenir recrutés par le prestataire disposeront, eux, d’un contrat de droit privé.

1,9 million d’euros dont 1,2 de masse salariale – La Sagesse, dont les murs resteront la propriété de Saumur, dispose d’un budget annuel de 1,9 million d’euros, dont 1,2 million de masse salariale. Ses comptes sont à l’équilibre.

Quatre candidats ont été retenus à l’issue de l’appel d’offres. Le lauréat doit être désigné au printemps 2013 pour un début de contrat effectif envisagé le 1er juin.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La ville de Saumur cherche un délégataire pour sa maison de retraite

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement