Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Sport

Sport et décentralisation : les élus se contentent de la clause générale

Publié le 09/11/2012 • Par Laurent Bigot • dans : France

A l’occasion des premières Assises nationales du sport et des territoires, jeudi 8 novembre 2012, à Lyon, le mouvement sportif, les associations d’élus et la ministre des Sports ont plaidé pour le statu quo en matière de financement du sport. Avec le maintien de la clause générale de compétence.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Décevantes ? Les premières Assises du sport et du territoires, auxquelles ont assisté environ 700 personnes issues des collectivités et du mouvement sportif, au Centre des congrès de Lyon, ce jeudi 8 novembre, n’ont en tout cas pas apporté de grandes nouveautés en matière de financement du sport en France. Il s’agissait pourtant d’y questionner le « modèle économique des financements publics » et le « pacte territorial pour le développement du sport », dans le contexte de préparation d’un nouvel acte de décentralisation. Mais la plupart des questions sont restées sans réponses…

Pas de chefs de file – Le CNOSF (Comité national olympique et sportif français), l’AMF, l’AMGVF, l’ADF et l’ARF, rappellent volontiers qu’actuellement, les collectivités sont les premiers contributeurs du financement de la pratique et des équipements sportifs, à hauteur de plus de 10 milliards d’euros. Et invoquent une nécessaire « mutualisation ». Mais sans autres précisions.

« En 2013, les régions et les départements vont retrouver la compétence générale, se félicite par ailleurs Michel Destot, président de l’AMGVF. J’espère que cela se fera sans désignation de chefs de file et en maintenant des financements qu’il ne faut pas appelés « croisés », mais des financements susceptibles de s’additionner. »

Un discours que rejoint la ministre des Sports, Valérie Fourneyron, qui, en clôture de ces Assises, a indiqué : « Il n’est pas question de revenir sur la clause de compétence générale. Le sujet est donc moins une question de décentralisation de compétences qu’une question de gouvernance et de pilotage innovant à inventer. »

Soit. Mais en matière de gouvernance et d’innovations, malgré les ambitions affichées de ce rendez-vous inédit et les réflexions déjà engagées par les acteurs du sport depuis la première loi de décentralisation (comme les conférences régionales du sport), tout reste à faire.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Sport et décentralisation : les élus se contentent de la clause générale

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement