Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Logement

Le logement, fort terrain de discriminations

Publié le 09/11/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

27 % des personnes interrogées disent avoir été victimes de discrimination pour l’accès à un logement, selon un sondage IFOP présenté le 7 novembre 2012 durant une journée organisée par le Défenseur des droits, l’ACse et le CNFPT sur le sujet.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le chiffre monte à 35 pour les personnes résidant en zone urbaine sensible ; pourtant, selon un bilan de la Halde – le prédécesseur du Défenseur des droits – portant sur les 7 dernières années, seules 5 % des saisines ont porté sur ce domaine, contre 50 % pour les discriminations à l’emploi.

57 % des saisines concernent des bailleurs privés, et 43 % des bailleurs publics, ce qui démontre les failles des procédures d’attribution.

La faiblesse des saisines s’explique notamment par la difficulté à constituer la discrimination, alors que le marché immobilier est tendu et l’offre de logements parfois insuffisante par rapport aux besoins.

43 % concernent des discriminations liées à l’origine – Sur les 63 décisions rendues par la Halde relatives au logement, 43 % concernent des discriminations liées à l’origine, 18 % celles liées aux handicap, et 16 % concernent la situation familiale – famille monoparentale notamment.

Cécile Duflot, la ministre du Logement, intervenue en clôture du colloque, a annoncé que la loi programme sur l’accès au logement qui sera présentée au premier semestre 2013 devrait :

  • réformer les procédures d’attribution de logements sociaux,
  • encadrer les pratiques des agents immobiliers, responsables le plus souvent des pratiques discriminatoires,
  • et rénover la garantie des risques locatifs, pour assurer un accès au logement pour tous.

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le logement, fort terrain de discriminations

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement