Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • France
  • Choc de compétitivité pour les entreprises, choc d’austérité pour les collectivités territoriales ?

[Opinion] Economie

Choc de compétitivité pour les entreprises, choc d’austérité pour les collectivités territoriales ?

Publié le 08/11/2012 • Par La Rédaction • dans : France, Opinions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Jacques Marsaud

Directeur général des services de Plaine Commune

Si l’on entend bien les déclarations gouvernementales et les chroniques avisées, les collectivités territoriales vont donc financer le choc de compétitivité des entreprises. Le Président de la République et le Premier ministre nous y avaient préparé en inscrivant comme mesure phare du « 3ème acte de la décentralisation » la « contribution des collectivités à l’effort national de redressement des finances publiques ». La Cour des Comptes aussi, qui, dans une approche purement comptable, est persuadée d’avoir trouvé dans les budgets des collectivités le dernier gisement de ressources pour réduire la dette de l’Etat.

Quelles vont en être les conséquences ?

  • Une dégradation sensible des services rendus à la population que de nouveaux efforts d’optimisation des moyens ne parviendront pas à éviter.
  • Une mobilisation des moyens sur les services de première nécessité au premier rang desquels les dépenses sociales, les départements qui ne font bientôt plus que cela en savent quelque chose.
  • Une diminution drastique des investissements compte tenu de l’effet conjugué d’une baisse des ressources et des difficultés délibérées d’accès à l’emprunt pour le secteur public.
  • Une baisse d’activité des entreprises et une dégradation de l’emploi local.
  • Une baisse des ressources fiscales déjà écornées par la suppression de la taxe professionnelle.
  • Une augmentation des dépenses sociales.

Un choc d’austérité pour un choc de compétitivité ? Je ne suis pas sûr que ce choix soit le meilleur.
Espérons au moins, pour limiter les dégâts, c’est-à-dire pour permettre au service public de proximité de survivre là où il est une nécessité vitale, que cette politique soit accompagnée par des dispositifs de péréquation renforcés et plus justes.

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Choc de compétitivité pour les entreprises, choc d’austérité pour les collectivités territoriales ?

Votre e-mail ne sera pas publié

Vincent

08/11/2012 01h00

« que cette politique soit accompagnée par des dispositifs de péréquation renforcés et plus justes. »

Il faudrait surtout qu’elle soit accompagnée d’actes en accord avec l’esprit du Bourget http://oua.be/mva

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement