Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club RH

fonction publique

Rémunérations, statut, formation… : dix propositions contre les discriminations dans la fonction publique

Publié le 26/10/2012 • Par Laure Martin • dans : Actu Emploi, France, Toute l'actu RH

Le député du Parti radical de gauche du Calvados, Alain Tourret, a présenté jeudi 25 octobre 2012 un rapport dans lequel il émet 10 propositions pour lutter contre les discriminations dans la fonction publique.

« Malgré un cadre juridique spécifique et des avancées réalisées au cours des dernières années, les discriminations restent une réalité dans la fonction publique », souligne le député dans son rapport.
Elles seraient même assez fréquentes puisque « près d’un quart des agents publics estiment avoir été confrontés à une discrimination en tant que victimes et plus d’un tiers en tant que témoins », précise-t-il.

Dans l’emploi public, sur la période 2005-2010, 81,4 % des réclamations ont concerné la carrière et 18,6 % le recrutement. Le Défenseur des droits, interrogé par le rapporteur, a précisé que concernant le secteur public, les critères principaux de sa saisine sont l’état de santé et le handicap (33 %), l’origine (17 %) et la grossesse (8 %), suivis des activités syndicales (7 %), de l’âge (6 %) et du sexe (4 %).

Création d’un observatoire – Pour pallier ce problème, Alain Tourret émet 10 propositions avec tout d’abord la création d’un observatoire des discriminations dans la fonction publique.
« Repérer les discriminations constitue un premier moyen de lutter contre elles », explique-t-il.

En dépit de progrès réels dans l’identification des inégalités, certaines restent difficiles à appréhender, notamment concernant le harcèlement, la situation des agents non titulaires, les niveaux de rémunération ou encore le sort des agents en situation de handicap.

Le rapporteur souhaite également que soit institué, auprès de chaque employeur public, un comité des rémunérations compétent pour engager, le cas échéant, une procédure tendant à résorber les écarts salariaux injustifiés.

10 % du volume horaire de la formation initiale et continue – Le député propose par ailleurs de consacrer une part de 10 % du volume horaire de la formation initiale et continue des fonctionnaires à l’apprentissage de la gestion des situations de discrimination dans les trois versants de la fonction publique.

Afin de faire respecter la parité, il suggère :

  • que soit transmis chaque année au Parlement le bilan détaillé de la mise en œuvre du dispositif de nomination d’un pourcentage minimal de personnes de chaque sexe dans l’encadrement supérieur des collectivités publiques
  • et que soient annulées toutes les nominations qui seront intervenues en méconnaissance de l’exigence de parité dans l’encadrement supérieur de la fonction publique telle qu’elle figure dans la loi du 12 mars 2012.

Un statut plus valorisant pour la haute fonction publique – Par ailleurs, afin d’éviter la fuite des hauts fonctionnaires vers le secteur privé, il voudrait que soit créé un statut plus valorisant pour les membres de la haute fonction publique.

Enfin, Alain Tourret souhaite que tout fonctionnaire élu député ou sénateur qui a déjà exercé un mandat législatif choisisse, une fois réélu, entre son deuxième mandat législatif et son appartenance à la fonction publique.

Le député a remis son rapport à Pierre Moscovici, ministre de l’Economie et Marylise Lebranchu, ministre de la Fonction publique.

Références

Le rapport complet

Cet article est en relation avec les dossiers

1 Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club RH

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rémunérations, statut, formation… : dix propositions contre les discriminations dans la fonction publique

Votre e-mail ne sera pas publié

Justine - Catégorie A

05/11/2012 01h11

Ca me révolte! Encore cette satanée discrimination positive (voir 2ème partie).
Pourquoi vouloir lutter contre les discriminations par l’instauration de discriminations supplémentaires ? C’est aberrant.
Pensez-vous que les femmes ne puissent pas accéder à des responsabilités sans qu’on leur fasse des faveurs ?
Tout ce qui devrait compter c’est le mérite et le talent, et non le sexe. Ce n’est qu’en garantissant cela qu’on aura une fonction publique juste.

Commenter
Club RH

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement