Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

ETUDE FEHAP

Etudes sur les nouvelles fractures territoriales : matériel et méhode de l’analyse

Publié le 01/04/2010 • Par laredaction • dans : Dossier Santé Social

Sandrine Haas et Emmanuel Vigneron proposent une vision actuelle et totalement inédite de la France des fragilités et des dynamiques à une échelle très fine, celle des 3 731 cantons et cantons villes de France métropolitaine, et des arrondissements des trois plus grandes villes du pays, Paris, Marseille et Lyon.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le choix de l’échelle cantonale est un compromis entre la volonté d’aller au plus près des cadres de vie de proximité de nos concitoyens et l’exigence de la stabilité statistique des calculs que des unités territoriales trop petites ou trop peu peuplées ne garantiraient pas. En moyenne, un canton regroupe 16.500 habitants. C’est une bonne échelle pour éclairer les acteurs d’une politique de santé visant avant tout à apporter aux besoins la bonne réponse au bon endroit.

L’échelle cantonale est également privilégiée parce qu’elle est davantage celle du social et du médico-social que celle de l’hôpital auquel correspond le « territoire de santé » quand bien même cette échelle mérite évidemment examen dès lors qu’il s’agit d’offre de soins et de réponse à des besoins médicaux.
Il importe en effet de privilégier aujourd’hui une approche permettant de décloisonner les secteurs sanitaire, médico-social et social pour favoriser les coopérations entre établissements et se placer ainsi en capacité de développer des filières, d’organiser le parcours de la personne malade, âgée, handicapée ou en difficulté au sein d’un territoire.

La vision d’ensemble que l’étude propose repose sur l’analyse synthétique d’un grand nombre de données choisies, d’après la littérature scientifique internationale, pour être de bons indicateurs ou de bons « proxys » des besoins de santé d’un groupe parce qu’ils en sont les déterminants. Une cinquantaine d’indicateurs démographiques, sociaux et économiques permettant de caractériser les populations des territoires ont été construits à partir des données du recensement. Ces indicateurs peuvent être croisés avec d’autres données concernant l’offre de soins, la démographie médicale les états de santé des populations, la mortalité mais en l’état, ils sont révélateurs de besoins différenciés qui existent bel et bien et auxquels le système de santé a vocation à répondre.

Nombre et population des cantons et pseudo-cantons au dernier recensement

Source : INSEE 2009 – NTF – 02/2010

Les indicateurs sélectionnés

Thème population

Dynamiques

  • Densité de population (nb d’habitants au km2) ;
  • Taux de croissance de la population entre 1999 et 2006 ;
  • Taux de croissance de la population dû au mouvement naturel ;
  • Taux de croissance de la population dû au mouvement migratoire apparent ;
  • Taux brut de natalité ;
  • Rapport de croissance du taux de natalité entre 1999 et 2006 ;
  • Part des 0-19 ans dans la population.

Vieillissement

  • Part des 60-80 ans dans la population ;
  • Part des 80 ans et plus dans la population ;
  • Augmentation de la part des 80 ans et plus dans la population entre 1999 et 2006.

Mobilités

  • Part des 25-39 ans venant d’une autre région ou au-delà dans la pop. des 25-39 ans ;
  • Part des 65-79 ans venant d’une autre région ou au-delà dans la pop. des 65-79 ans ;
  • Part des 80 ans et plus ayant changé de logement entre les deux derniers recensements ;
  • Part des 80 ans et plus venus d’une autre commune du même département ;
  • Part des 80 ans et plus venus d’autres départements et au-delà.

Thème économie et société

Revenus

  • Moyenne pondérée cantonale du revenu médian par Unité de consommation en 2006 ;
  • Revenu net imposable par foyer fiscal en 2006 ;
  • Proportion des foyers fiscaux non imposés dans le total des foyers fiscaux en 2006 ;
  • Rapport des revenus net imposables moyens des foyers fiscaux imposés aux revenus net imposables moyens des foyers fiscaux non imposés en 2006 ;
  • Évolution du revenu net imposable moyen de 2000 et 2006 base 100 2006.

Emploi

  • Part de la population active dans la population totale en âge de travailler (15-64 ans) ;
  • Part des chômeurs de 15 à 64 ans dans la population active de 15-64 ans en 2006 ;
  • Part des chômeurs de 55 à 64 ans dans la population active de 55 à 64 ans ;
  • Part des chômeurs de 15 à 24 ans dans la population active de 15 à 24 ans ;
  • Part des non salariés dans la population active occupée en 2006 ;
  • Part des emplois précaires (CDD, Intérim, Emplois Aidés ou Apprentissages) dans la population salariée de 15 ans et plus ;
  • Part des salariés à temps partiel dans la population salariée de 15 ans et plus.

Société

  • Part des personnes faiblement diplômées (Sans diplôme, CEP, BEPC, CAP-BEP) dans la population non scolarisée de plus de 15 ans ;
  • Part des personnes hautement diplômées (Diplôme supérieur à Bac + 2) dans la population non scolarisée de plus de 15 ans ;
  • Part des jeunes de 15 à 17 ans non scolarisés parmi la population de 15 à 17 ans ;
  • Part des familles nombreuses (3 enfants et plus) dans le total des familles ;
  • Part des familles monoparentales dans le total des familles ;
  • Part des familles monoparentales où la personne de référence est autre qu’actif occupé dans le total des familles monoparentales ;
  • Part des personnes dans les ménages composés de personnes seules dans le total des personnes des ménages.

Logement

  • Part des personnes de 80 ans vivant seules dans le total de la population des ménages de 80 ans et plus ;
  • Part des résidences principales sans bain ni douche dans le total des résidences principales ;
  • Part des résidences principales HLM louées vides dans le total des résidences principales ;
  • Part des personnes de 80 ans et plus vivant dans un service ou établissement de moyen ou long séjour, maison de retraite, foyer ou résidence sociale dans le total de la population de 80 ans et plus ;
  • Part des personnes en habitation mobile, mariniers, sans-abri ou en établissement social de court séjour dans le total de la population adulte âgée de 15 à 59 ans.

D’autres études chercheront à aborder la question sous l’angle des inégalités territoriales de santé &nbsp ;(2) en montrant les liens existants entre déterminants démographiques, socio-économiques, état de santé, offre et consommation de soins.
L’étude de la FEHAP qui est ici présentée vise d’abord à identifier des besoins pour le positionnement des acteurs sanitaires, médico-sociaux et sociaux que sont les établissements et service à la personne sur la base de déterminants connus mais très insuffisamment localisés. Les études sur les inégalités sociales de santé négligent ou bien ignorent, le plus souvent, la question géographique.

L’ensemble de ces indicateurs mesuré pour chacune des unités territoriales considérées a été synthétisé par les voies de l’analyse statistique multidimensionnelle. Le but est de regrouper les cantons en un nombre restreint de classes homogènes et de les caractériser. Les auteurs sont familiers de ces analyses dont ils ont publié déjà de nombreux résultats portant sur les caractéristiques des territoires français, les activités hospitalières, les états de santé des populations, les flux de patients ou la typologie de l’offre sanitaire, sociale et médico-sociale en France ou dans diverses régions (3).

NOTES

(1) L’unité territoriale d’étude est, en zone rurale, le canton et, dans les villes qui comptent plusieurs cantons, le pseudo-canton, ou canton-ville, qui regroupe les différents cantons intra-urbains. L’analyse est limitée à la France métropolitaine et ne prend donc pas en considération les DOM en raison de l’indisponibilité pour eux de nombreuses données statistiques utilisées dans l’étude.

(2) Dans sa définition OMS.

(3) Voir, par exemple, « Les villes moyennes et la santé », de Sandrine Haas et Emmanuel Vigneron, Paris la Documentation Française, 2008.

Cantons, villes et arrondissements municipaux, les définitions de l’INSEE

Canton ville : à la différence du canton, le « Canton-ou-ville » (ou pseudo-canton) est un regroupement d’une ou plusieurs communes entières. Dans les agglomérations urbaines, chaque canton comprend en général une partie de la commune principale et éventuellement une ou plusieurs communes périphériques. Dans ce cas, l’Insee considère la commune principale, entière, comme un pseudo-canton unique et distinct.

Pour la ou les communes périphériques, le pseudo-canton considéré est alors identique au vrai canton amputé de la fraction de la commune principale que comprend le vrai canton. L’arrondissement municipal n’existe que pour Paris, Lyon et Marseille.

Le but de la politique de décentralisation des services administratifs en 1982 consistait à rapprocher les administrations municipales du citoyen et à déconcentrer la gestion des trois plus grandes communes sans pour autant remettre en cause leur unité. La déconcentration ainsi souhaitée fut réalisée en donnant certaines compétences à un conseil et un maire élu. Ces arrondissements et leur conseil coexistent cependant avec un conseil municipal qui maintient l’unité communale de la ville.

Source : INSEE 2009, www.insee.fr

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Etudes sur les nouvelles fractures territoriales : matériel et méhode de l’analyse

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement