Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Médiation

Une étude scientifique passe au crible les missions de correspondants de nuit à Paris

Publié le 24/10/2012 • Par Emilie Lopes • dans : Actu experts prévention sécurité, Statuts prévention-sécurité

Travail partenarial, activité «protéiforme», contradictions dans certaines de leurs missions... Une enquête universitaire parue en septembre 2012 dans la revue sociologique « Questions pénales » décrit l’évolution des missions exercées par les 135 correspondants de nuit de la ville de Paris.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les correspondants de nuit, nouvelle forme de régulation de l’espace public ? Depuis une quinzaine d’années, force est de constater que ce nouveau métier de la médiation sociale séduit un nombre croissant de municipalités, soucieuses d’occuper l’espace public à un moment de la journée où la quasi-intégralité des services publics sont fermés. Mais que sait-on de ces correspondants de nuit ?

Une enquête de terrain, conduite à Paris en 2011 par les sociologues Jacques de Maillard et Patricia Bénec’h Le Roux, tous deux issus du CESDIP, donne un coup de projecteur sur l’évolution de ce métier.

Définition des missions – «Maintenir la qualité de l’espace public, en procurant une présence rassurante, en s’assurant de l’aspect physique de cet espace ou encore en en rappelant les règles ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

"Les correspondants de nuit, nouveaux modes de régulation de l'espace public", de Jacques de Maillard et Patricia Bénec'h Le Roux, in "Questions pénales", septembre 2012, CESDIP

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Une étude scientifique passe au crible les missions de correspondants de nuit à Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement