Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Transports

Nord-Pas-de-Calais. Valenciennes Métropole dote l’agence ferroviaire européenne d’un siège

Publié le 08/06/2007 • Par Olivier Ducuing • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La communauté d’agglomération présidée par Jean-Louis Borloo (UMP), Valenciennes Métropole, a entériné le 7 juin le choix de l’architecte Philippe Escudié pour réaliser le futur siège de l’Agence Ferroviaire Européenne (AFE).
Décidée en décembre 2003, l’implantation de l’AFE à Valenciennes pour son siège et ses bureaux et à Lille pour ses réunions internationales s’est déroulée jusqu’à présent dans des locaux provisoires loués à la CCI. L’intercommunalité lance donc le chantier d’un bâtiment de 5.000 m2 en plein centre, à proximité immédiate du théâtre le Phénix, pour accueillir les équipes de l’AFE.
Cette dernière est déjà montée en charge, puisqu’elle compte 93 salariés, issues de nombreuses nationalités. Cet effectif doit grimper jusqu’à 110 personnes à court terme, et pourrait aller bien au-delà. Les compétences de l’AFE (sécurité ferroviaire, interopérabilité, système de gestion du trafic, notamment) sont en effet en cours de révision et pourraient être étendues à de nouveaux champs comme l’homologation croisée des matériels roulants, voire les critères de formation des personnels de conduite.
Le coût du bâtiment, soit 6,5 millions d’euros hors taxes, est pris en charge par la communauté d’agglomération, mais aussi l’Etat et la région (3 millions d’euros). Il doit être mis en service en janvier 2009. Cette implantation conforte la place de Valenciennes comme capitale ferroviaire en France voire au-delà. La région compte l’une des plus fortes concentrations d’industries ferroviaires en Europe et bénéficie d’un pôle de compétitivité sur le sujet, I-trans.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Nord-Pas-de-Calais. Valenciennes Métropole dote l’agence ferroviaire européenne d’un siège

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement