Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

Personnes âgées

Personnes âgées : 200 millions d’euros de crédits non utilisés

Publié le 22/10/2012 • Par Catherine Maisonneuve • dans : A la une, Actu expert santé social, France

Fotolia
Alors que mardi 23 octobre 2012, à l'Assemblée nationale, la discussion sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 est entamée, la question d'un excédent de la CNSA destiné aux personnes âgées resurgit. Ces 200 millions provoque une nouvelle fois de vives réactions de la part des gestionnaires d’établissements publics et privés à but non lucratifs ainsi que des départements. Il soulève la question de la réforme de la tarification des Ehpad.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Une fois de plus, 200 millions d’euros de crédits de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) destinés aux personnes âgées ne seront pas utilisés en 2012 : un point d’étape budgétaire de sa commission des finances l’a confirmé le 27 septembre 2012. Comme en 2011, l’excédent risque de servir, en partie, à éponger l’ardoise de la Sécurité sociale.

Une situation « inadmissible »- Dans un courrier du 4 octobre à leurs ministres de tutelle, l’AD-PA, la FHF, l’Uniopss et la Mutualité française qualifient la situation d’« inadmissible ».
En effet, dans le même temps, les établissements d’hébergement pour les personnes âgées dépendantes (Ehpad) sont obligés de se battre pied à pied avec les agences régionales de santé (ARS) pour obtenir des moyens financiers suffisants pour ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Santé Social

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Santé Social pendant 30 jours

J’en profite

Références

 

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Aujourd'hui sur le Club Santé Social

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Personnes âgées : 200 millions d’euros de crédits non utilisés

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement