Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • Rattachement intercommunal : les élus de Miermagne décident de boycotter la tenue du bureau de vote

Intercommunalité

Rattachement intercommunal : les élus de Miermagne décident de boycotter la tenue du bureau de vote

Publié le 08/06/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Les conseillers municipaux de la petite commune de Miermaigne (Eure-et-Loir) ont décidé de boycotter la tenue du bureau de vote dimanche pour le premier tour des élections législatives, a-t-on appris le 7 juin auprès de la municipalité. Ils entendent ainsi protester contre leur rattachement forcé à la communauté de communes de Nogent-le-Rotrou, « malgré nos délibérations communales », a indiqué, Yanick Frapsauce, maire (sans étiquette) de Miermaigne, qui a soutenu Gérard Schivardi à l’élection présidentielle.
Les élus ont adopté cette position en réunion de conseil municipal à la majorité. « Cette décision marque notre réprobation à l’encontre de l’instigateur de l’annexion de notre commune par le député-maire (PRG) de Nogent-le-Rotrou » François Huwart, ancien secrétaire d’Etat au Commerce extérieur dans le gouvernement de Lionel Jospin, a expliqué Yanick Frapsauce.
Résultat, la préfecture d’Eure-et-Loir va devoir assurer la tenue du bureau de vote. Le préfet a pris les dispositions nécessaires pour que les 174 électeurs de la commune puissent voter normalement, ce qui sera le cas. C’est le secrétaire général de la sous-préfecture de Nogent-le-Rotrou qui a été nommé pour présider ce bureau de vote, a-t-on appris auprès de la préfecture. « Selon les textes, je risque un mois de suspension de mes fonctions et un an de révocation », souligne le maire de Miermaigne.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Rattachement intercommunal : les élus de Miermagne décident de boycotter la tenue du bureau de vote

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement