logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/135197/pourquoi-introduire-le-revenu-dans-le-prelevement-au-fpic/

PÉRÉQUATION
Pourquoi introduire le revenu dans le prélèvement au FPIC
Jacques Paquier | Infographies finances | Publié le 22/10/2012

La mesure ne fera pas que des heureux. « Nous allons voir notre prélèvement au titre du fonds de péréquation des recettes intercommunales et communales (FPIC) augmenter considérablement », déplore ainsi un élu parisien.

Le projet de loi de finances (PLF) pour 2013 prévoit, en effet, l’introduction d’un critère de charges dans le prélèvement au FPIC. Il vise à mieux tenir compte des charges qui pèsent sur certains territoires, industriels, urbains, notamment franciliens, et sur certains territoires ruraux.
« Cette mesure a pour objectif de mieux prendre en compte des territoires aux ressources confortables mais aux populations globalement plus défavorisées, induisant des besoins de services publics plus importants et donc des charges pour la collectivité plus importantes », souligne le gouvernement dans son rapport sur le FPIC.

Rappelons que l’architecture actuelle de ce dernier repose sur une séparation des ressources des collectivités, prises en compte dans le prélèvement et des charges, considérées dans ...

CHIFFRES CLES

90 % du potentiel financier agrégé moyen par habitant demeure le seuil de déclenchement du prélèvement au FPIC.