logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/134792/la-desertification-medicale-va-continuer-a-s%e2%80%99intensifier-selon-l%e2%80%99ordre-des-medecins/

DÉMOGRAPHIE MÉDICALE
La désertification médicale va continuer à s’intensifier selon l’Ordre des médecins
Agathe Vovard | Actu expert santé social | France | Publié le 18/10/2012 | Mis à jour le 19/10/2012

L’atlas national de la démographie médicale présenté jeudi 18 octobre 2012 par le Conseil national de l’ordre des médecins fait un constat sans appel : les déserts médicaux seront bientôt encore plus nombreux.

La baisse du nombre de médecins, observée entre 2007 et 2012, va notamment s’accroître en Picardie, où la densité médicale est déjà faible. Comme l’UFC-Que choisir il y a quelques jours, cette étude du Conseil national de l’ordre des médecins (Cnom) montre également que l’Ile-de-France verra son attractivité diminuer d’ici 2017.
De même que le Sud de la France, et ce « au profit du Grand ouest », précise son président Michel Legmann.
La baisse attendue du nombre de médecins franciliens est de – 5,1 % (– 4,1 % en Paca).

Le Grand ouest nouvel eldorado – Au total, dix régions vont voir leur densité moyenne de médecins augmenter, et dix autres vont la voir baisser – elle se stabilise dans deux régions : Poitou-Charentes et Aquitaine.
Dans le Centre ...

REFERENCES