Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Social

Ile-de-France. 4 000 allocataires du RMI en moins en un an à Paris

Publié le 14/06/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

La mairie de Paris annonce, le 14 juin, un chiffre de 4 000 allocataires du RMI en moins, à Paris, en mars 2007 par rapport à mars 2006, après quatre ans de forte augmentation entre 2002 et 2006.
Alors que la majorité municipale présentera au prochain conseil de Paris (25-26 juin) le plan départemental d’insertion 2007-2008, Christian Sautter, adjoint aux finances, a souligné que le nombre de Rmistes a atteint 58 200 au 31 mars dernier (contre 62.600 fin 2005). Les dépenses consacrées par Paris à l’insertion sont passées de 36,7 millions d’euros en 2001 à 54,1 millions d’euros en 2006.
Gisèle Stievenard, adjointe à la solidarité, a jugé « insupportable, le discours sur l’assistanat » relevant que, depuis 2004 du fait de la décentralisation du RMI aux départements, « la dette cumulée de l’Etat vis-à-vis du département de Paris atteint, au titre du RMI, 82 millions d’euros « .
Elle s’est félicitée du « résultat encourageant » de la baisse du nombre de Rmistes, ajoutant : « Nous ne baissons pas la garde. »
Selon la mairie, les mesures du plan départemental d’insertion ont permis à 6 310 Rmistes de retrouver un emploi en 2006 et, a souligné Christian Sautter, l’objectif est de 7 500 pour les années suivantes.
Spécificité parisienne, les trois quarts des allocataires bénéficient d’un suivi personnalisé, avec une forte augmentation du nombre des contrats d’insertion, passés de 11% en 2001 à 41% en mars 2007.
L’importance du nombre de Rmistes (18%) dans le secteur artistique est aussi spécifique à la capitale, avec une « situation chaotique », selon Mylène Stambouli, adjointe à la lutte contre l’exclusion, depuis la réforme du système d’indemnisation des intermittents du spectacle. A Paris, 33% des Rmistes le sont depuis plus de quatre ans et 26% depuis moins d’un an, 26% ayant le niveau bac+3.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Ile-de-France. 4 000 allocataires du RMI en moins en un an à Paris

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement