Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club Santé Social

LUTTE CONTRE L'EXCLUSION

Le rapport 2008 de la Fondation Abbé Pierre dénonce un mal-logement qui s’aggrave

Publié le 01/02/2008 • Par laredaction • dans : Dossier Santé Social

La Fondation Abbé Pierre, dans son rapport 2008 sur le mal-logement publié le 1er février, met en lumière les difficultés grandissantes d'accès au logement des ménages aux ressources modestes ou moyennes, alors que se loger en HLM devient plus difficile.

Le rapport préconise un ensemble de mesures pour lutter contre ce déficit, estimé aujourd’hui à 800.000 logements, s’inscrivant dans une « politique globale », les phénomènes étant interdépendants.

Sur les 3,2 millions de ménages qui cherchent chaque année à louer un logement (dont plus d’1,2 million de demandeurs de logements sociaux), seuls 430.000 ont eu accès au parc social en 2006, contre 500.000 en 1999, a fait valoir Christophe Robert, de la fondation, en commentant le rapport. « Le logement social devient une porte de plus en plus difficile à ouvrir », soulignent les auteurs du rapport, alors que le parc locatif privé devient de plus en plus cher et que l’écart se creuse entre les loyers du secteur privé et du secteur social : un rapport de 1,5 dans les petites agglomérations jusqu’à 2,4 en région parisienne.

Pour produire des logements à loyers accessibles, la fondation préconise, entre autres, d’imposer dans tout programme immobilier de plus de 10 logements un quota minimum de 20% de logements à loyers accessibles. Elle propose aussi de mobiliser rapidement 100.000 logements dans le parc privé afin de loger au niveau du loyer social des personnes très modestes, l’Etat et les collectivités locales s’engageant à payer le différentiel.

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment développer de nouveaux services urbains grâce à l'internet des objets ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI
marche online

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le rapport 2008 de la Fondation Abbé Pierre dénonce un mal-logement qui s’aggrave

Votre e-mail ne sera pas publié

Club Santé Social

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement