Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Gestion locale

Paca. Un bourg du Luberon creuse des tranchées contre les rave-parties

Publié le 21/06/2007 • Par La Rédaction • dans : Régions

Dans le bourg de Lauris (Vaucluse), dans le Luberon, des tranchées ont été creusées pour empêcher des rave-parties sauvages, a-t-on appris, le 21 juin, auprès de son maire, Monique Roustan.
« Voilà plus d’un mois qu’il y a des rave-parties entre Lauris et Puget. Le week-end dernier, c’était catastrophique », a-t-elle déclaré. Nous avons décidé de creuser des tranchées pour qu’ils ne puissent plus accéder aux lieux des raves-parties », sur les bords de la Durance.
Parallèlement, « on exercera de la vigilance : dès qu’on verra une voiture immatriculée hors du coin, on le signalera à la gendarmerie », a-t-elle ajouté.
Selon elle, plusieurs centaines de raveurs se sont réunis le week-end dernier : « Ils venaient de tous les coins de France et même quelques voitures de l’étranger, d’Allemagne. » Selon la gendarmerie, environ 300 personnes ont participé à cette fête.
Des raves sauvages avaient été organisées en 2001, près de Lauris, mais d’une moindre ampleur, a ajouté le maire.
« Cela nous pose un gros souci de sécurité pour les personnes qui y participent, il y a la garrigue à côté, des risques d’incendie importants », a souligné un porte-parole des gendarmes.
« C’est la première fois, ce printemps, que nous sommes intervenus pendant le déroulement, les fois précédentes nous n’étions appelés que le dimanche matin et il ne restait que quelques dizaines de personnes », a-t-il expliqué. « Des procédures ont été ouvertes contre les organisateurs ainsi que pour sanctionner l’installation de débits de boissons non autorisés ».
La décision de creuser des tranchées ou d’installer de gros blocs pour fermer l’accès de certains chemins vers la Durance a été prise au début de la semaine lors d’une réunion entre le maire de Lauris et le commandant de brigade de la gendarmerie.
« La gageure pour nous, c’est de les empêcher de s’installer », a affirmé le porte-parole de la gendarmerie.

marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Paca. Un bourg du Luberon creuse des tranchées contre les rave-parties

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement