Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Fiscalité

Taxe d’habitation : les élus pour un critère de revenu

Publié le 08/10/2012 • Par Jacques Paquier • dans : Infographies finances

Gaz38_decryptageFinance 1
La Gazette
L’information figure parmi les éléments les plus intéressants de l’enquête sur la décentralisation lancée au premier semestre par le Sénat, en vue des Etats généraux de la démocratie territoriale, qui se sont tenus les 4 et 5 octobre. Sur les 20 000 élus locaux, de tous niveaux de collectivité, ayant répondu, 63 % jugent que le revenu des habitants doit être pris davantage en compte dans le calcul de la taxe d’habitation.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Ils savent que la réforme des valeurs locatives, initiée avec celle des locaux commerciaux, n’y suffira pas.
« La taxe d’habitation est et restera un impôt violemment dégressif », souligne Alain Guengant, professeur d’économie à Rennes 1, car elle pèse d’autant moins lourd que le revenu des imposables est élevé.

Ce sondage, réalisé par l’institut TNS Sofres, indique que 62 % des élus locaux souhaitent voir le lien entre l’impôt économique local et leur territoire renforcé. Par ailleurs, 47 % revendiquent une autonomie fiscale supérieure, 20 % y étant opposés (33 % n’exprimant pas d’opinion).
Cette enquête révèle que 70 % des élus locaux retirent de la satisfaction de l’exercice de leur mandat. Néanmoins, 89 % souhaitent une réforme revalorisant le statut de l’élu. Concernant l’élection ...

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Taxe d’habitation : les élus pour un critère de revenu

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement