Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Edito

Le match nul de la langue de bois

Publié le 05/10/2012 • Par Jacques Paquier • dans : Actu experts finances, Billets finances

récréation dans une cours d'école
Phovoir
D’un côté l’Etat qui, sans le dire, accroit le supplice du garrot. De l’autre, des élus locaux qui nient l’existence de gisements d’économies.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Heureusement, il y a les directeurs financiers. Réunis récemment à Toulouse lors de leurs assises annuelles, ils ont décrit quels outils permettaient de faire mieux avec autant ou autant avec moins. « Certains services publics sont délivrés à l’identique depuis 30 ans. On peut certainement parvenir à en renforcer l’efficience », osait Paul Coste, DGA ressources de Grenoble.
Le titre des assises de l’Afigèse donnait la teneur des débats : « Pérenniser l’action locale dans un contexte de raréfaction des ressources ». Des questions clairement posées, des réponses précises, sans faux semblant, telles ne sont pas, hélas, les caractéristiques du débat public qui oppose l’Etat et les élus locaux.
Du côté des collectivités, on adopte trop souvent une posture excessive, arguant qu’un ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Accompagner au plus près les entreprises locales grâce au numérique

de Salesforce

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le match nul de la langue de bois

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement