Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Garde champêtre

Jacques Armesto, le gardien des règles du vivre-ensemble

Publié le 23/07/2012 • Par Jean-Jacques Talpin • dans : Portraits métiers prévention-sécurité

Garde champêtre à La Salvetat-sur-Agout (Hérault) et président de la Fédération nationale des gardes champêtres, cette figure haute en couleur se bat pour la sauvegarde de cette police de proximité du milieu rural, dont l’avenir reste incertain.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Il ne correspond pas à l’image d’Epinal du garde champêtre débonnaire avec moustache et bicorne, et ne parcourt plus les rues du village avec son tambour en bandoulière pour déclamer les dernières nouvelles municipales. Jacques Armesto incarne pourtant les gardes champêtres, dont il est président de la fédération nationale (FNGC).

La voix rocailleuse, le crâne lisse et l’accent chantant du sud, il est devenu l’image emblématique de cette profession que d’aucuns présentent comme ringarde ou dépassée. Mais cette police rurale, née au XIVe siècle avant d’être institutionnalisée à la Révolution, a la peau dure et Jacques Armesto s’est attelé à la défendre.
« Nous avons des missions bien plus larges que celles de la police avec plus de 150 domaines d’intervention, mais nous n’en avons ni la ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Régions

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Cérémonie de remise des Prix santé et mieux-être au travail 2021

de La Mutuelle Nationale Territoriale - MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Jacques Armesto, le gardien des règles du vivre-ensemble

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement