Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

Protection civile

Gestion de crise: les collectivités doivent mieux se préparer

Publié le 25/06/2012 • Par Emmanuelle Lesquel • dans : Retour sur expérience prévention-sécurité

Tempête Xynthia Accident Pompiers
Thibaut Chéron - Licence Creative Commons.
Outil d’aide à la décision du maire en situation de crise indiquant la répartition des rôles ou encore la localisation du matériel, le plan communal de sauvegarde (PCS) permet de mobiliser tous les services concernés pour une réponse la plus transversale possible. Pourtant, et alors qu’il est obligatoire dans certains cas, moins d’une commune sur deux s’en est dotée.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Retard dans l’anticipation des menaces, difficultés d’appréciation de l’ampleur des vulnérabilités, compréhension incomplète de l’organisation des secours et de leurs responsabilités, en particulier concernant l’alerte et l’information de la population… « Des événements comme Xynthia ou les inondations du Var de juin 2010 ont mis en lumière le manque de préparation des communes face aux situations de crises », constate François Giannoccaro (lire l’encadré), directeur de l’Institut des risques majeurs en Rhône-Alpes (Irma).

En 2010, la plupart des communes touchées par la tempête Xynthia étaient dépourvues de plan communal de sauvegarde (PCS). « Cette démarche est le premier maillon de l’organisation collective de la sécurité civile, résume le directeur de l’Irma. Ce n’est pas une nouvelle ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite

Références

 

  • AVANTAGES

 

• Le PCS favorise une réflexion sereine en situation d’urgence sur les procédures à mettre en oeuvre.

• Il permet d’être beaucoup plus rapide pour gérer la crise, notamment prévenir la population.

  • INCONVÉNIENTS

• Si les responsables qui seront amenés à le mettre en oeuvre ne se l’approprient pas, le PCS ne sera pas opérationnel.

• Sans mises à jour périodiques, il perd rapidementde son efficacité.

• Une formation régulièredes responsables et décideurs locaux est essentielle.

 

  • JURIDIQUE

Le plan communal de sauvegarde (PCS)a été institué par la loi n° 2004-811 de modernisation de la sécurité civile du 13 août 2004. Son contenu et sa méthode de mise en place ont été précisés par un décret (n° 2005-1156 du 13 septembre 2005) et par des guides et mémentos édités par la Direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises. Par un projet de loi adopté au Sénat le 3 mai 2011, le sénateur Bruno Retailleau entend imposer un PCS partout où un plan de prévention des risques est prescrit, ainsi que des exercices tous les trois ans.

Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Gestion de crise: les collectivités doivent mieux se préparer

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement