Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Cadre d'emplois médicotechnique

Les biologistes, pharmaciens et vétérinaires territoriaux en 10 questions

Publié le 12/01/2015 • Mis à jour le 18/11/2020 • Par Sophie Soykurt • dans : Statut

Chien bléssé chez un vétérinaire
Phovoir
Les biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux sont recrutés après inscription sur une liste d’aptitude établie à l’issue d’un concours. Les candidats doivent être titulaires des diplômes d’Etat de docteur vétérinaire, de docteur en pharmacie ou de pharmacien. Faites le tour, en 10 questions, de ce cadre d'emplois de catégorie A.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

01 – Comment le cadre d’emplois des biologistes, pharmaciens et vétérinaires territoriaux est-il structuré ?

Les biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux constituent un cadre d’emplois médicotechnique qui relève de la catégorie A. Ce cadre d’emplois comprend trois grades :

  • biologiste, vétérinaire et pharmacien de classe normale ;
  • biologiste, vétérinaire et pharmacien hors classe ;
  • biologiste, vétérinaire et pharmacien de classe exceptionnelle.

02 – Quelles sont les missions des biologistes, pharmaciens et vétérinaires ?

Dans les limites de leur spécialité, les biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux exercent leurs fonctions dans les domaines

  • du diagnostic, du traitement et de la prévention des maladies humaines ou animales,
  • de la surveillance de l’hygiène,
  • de l’eau
  • et des produits alimentaires.

Ils procèdent aux examens médicaux, chimiques et bactériologiques ou en surveillent l’exécution. Ils peuvent être chargés de la direction, de l’organisation et du fonctionnement du laboratoire dans lequel ils travaillent. Par ailleurs, ces fonctionnaires territoriaux sont en mesure de participer à des actions d’enseignement, de formation et de recherche dans leurs domaines d’activité. Enfin, un emploi supplémentaire de directeur de laboratoire peut être créé lorsque l’effectif à encadrer est égal ou supérieur à vingt agents, mais égal ou inférieur à cinquante. Au-delà, un tel emploi est mis en place par tranche de trente agents.

03 – Comment accéder au cadre d’emplois des biologistes, pharmaciens et vétérinaires ?

Les biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux sont recrutés dans le premier grade (biologiste, vétérinaire, pharmacien territorial de classe normale), après inscription sur une liste d’aptitude établie à l’issue d’un concours sur titre avec épreuve.

04 – Quelles conditions les candidats doivent-ils remplir ?

Les candidats doivent remplir les conditions générales d’accès à la fonction publique, notamment :

  • être de nationalité française ou ressortissant d’un Etat membre de la communauté européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’espace économique européen,
  • jouir de leurs droits civiques,
  • être en position régulière au regard du service national,
  • avoir un casier judiciaire (le bulletin n° 2) ne comportant pas de mentions incompatibles avec l’emploi visé.

De plus, les candidats au concours de biologiste, vétérinaire et pharmacien territorial doivent être titulaires des diplômes d’Etat de docteur vétérinaire, de docteur en pharmacie ou de pharmacien.

Le concours est aussi ouvert aux candidats titulaires de l’un des diplômes, certificats ou titres mentionnés à l’article L241-2 du code rural et de la pêche maritime et aux articles L4221-2 à L4221-5 du code de la santé publique, et délivrés dans un autre Etat membre de l’Union européenne ou dans un autre Etat partie à l’accord sur l’espace économique européen.

05 – Quelles sont les épreuves du concours d’accès au cadre d’emplois des biologistes, pharmaciens et vétérinaires territoriaux?

Le concours comprend une seule épreuve d’admission. Elle consiste en un entretien avec le jury, ayant pour point de départ un exposé du candidat sur sa formation et son projet professionnel. Cet entretien dure vingt-cinq minutes, dont dix minutes au plus d’exposé. Il doit permettre au jury d’apprécier la capacité du candidat à s’intégrer dans l’environnement professionnel territorial au sein duquel il est appelé à travailler, sa motivation et son aptitude à exercer les missions dévolues aux membres du cadre d’emplois.

Les concours sont organisés par le centre de gestion pour les collectivités et établissements publics affiliés, et par les collectivités et établissements publics eux-mêmes lorsqu’ils ne sont pas affiliés. L’autorité organisatrice fixe les modalités d’organisation, les règles de discipline, le nombre de postes ouverts et la date des épreuves. Elle établit la liste des candidats autorisés à concourir et arrête ...

[60% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Gazette des Communes

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Découvrez nos formules et accédez aux articles en illimité

Je m’abonne

Références

  • Décret n°2011-1931 du 21 décembre 2011 portant échelonnement indiciaire applicable aux biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux
  • Décret n°93-399 du 18 mars 1993 relatif aux conditions d’accès et aux modalités d’organisation des concours sur titres pour le recrutement notamment des biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux
  • Arrêté du 18 mars 1993 relatif aux modalités d’organisation de l’examen professionnel d’accès au grade de biologiste, vétérinaire et pharmacien territorial de classe exceptionnelle, 
  • Décret n°92-867 du 28 août 1992 portant statut particulier du cadre d’emplois des biologistes, vétérinaires et pharmaciens territoriaux

Cet article est en relation avec les dossiers

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Pourquoi investir dans un service Europe dans ma Commune

de COMMISSION EUROPEENNE

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les biologistes, pharmaciens et vétérinaires territoriaux en 10 questions

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement