Fiscalité locale : peu d’évolution des taux en 2012

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

En chiffres

Fiscalité locale : peu d’évolution des taux en 2012

Publié le 23/07/2012 • Par Raphaël Richard • dans : A la Une finances, Actu experts finances, Données interactives finances

impots
Herreneck - Fotolia.com
La direction générale des collectivités locales (DGCL) a mis en ligne le 17 juillet 2012 les documents relevant les taux votés en 2012 par différents niveaux de collectivités. Tout en sachant que les taux ne peuvent être analysés sans les bases, les chiffres permettent toutefois de tirer quelques enseignements.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Il ne s’agit ici en aucun cas de stigmatiser les collectivités qui taxent le plus, sachant que ces seules données ne suffisent pas à décrire chaque situation. La DGCL ne se permet d’ailleurs qu’une seule remarque : « Sur les 125 communes de plus de 50 000 habitants pour lesquelles nous connaissons les taux (sur 127), 20 ont augmenté au moins un de leur taux, 2 les ont baissé (Issy-les-Moulineaux et Calais). » L’heure n’était donc pas cette année à une hausse de la fiscalité locale au niveau communal.

Taxes d’habitation élevées dans le Nord – Si la logique voudrait que les villes riches taxent moins leurs habitants que les villes pauvres, il y a toutefois des exceptions. Ce sont 5 villes du Nord (Tourcoing, Lille, Roubaix, Dunkerque et Villeneuve-d’Ascq) qui se ...

Article réservé aux abonnés Club finances
i

Contenu réservé aux abonnés

  • Club finances

Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au Club finances

Cet article n’est pas disponible dans l’offre d’essai du club. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

Votre offre d’essai est arrivée à terme. Pour lire la totalité de cet article, abonnez-vous au au Club finances

S'abonner PROFITEZ DE L’OFFRE 30 JOURS GRATUITS Déjà abonné ? connexion

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Fiscalité locale : peu d’évolution des taux en 2012

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement