Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

En chiffres

Les dépenses locales européennes continuent leur légère décroissance

Publié le 19/07/2012 • Par La Rédaction • dans : Veille documentaire finances

Economie européenne
Fotolia
Dans une note d'analyse des finances publiques territoriales de l'Union européenne publiée le 19 juillet 2012, la direction des études de Dexia crédit local, en partenariat avec le Conseil des communes et régions d'Europe, constate que les dépenses locales, déjà ralenties en 2010, ont continué de décroître légèrement en 2011 (- 0,2 %) pour atteindre 2 109 milliards d'euros, soit 16,7 % du PIB et 34,0 % des dépenses publiques.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Pour la première fois depuis 11 ans, les dépenses de personnel et les achats de biens et services ont régressé, rapporte cette note. La croissance des prestations sociales, très dynamique depuis la crise sous les effets des stabilisateurs automatiques et des mesures discrétionnaires de solidarité, a commencé à faiblir sous l’effet du recul du chômage dans plusieurs pays européens en 2011. »

Source : note Dexia-CCRE

Concernant le déficit du secteur public local, les auteurs constatent qu’il s’est réduit, passant de 0,8 % du PIB en 2010 à 0,7 % en 2011. « Cette diminution du besoin de financement a résulté en grande partie du sursaut des recettes fiscales infranationales, qui ont augmenté de 5,5 % en volume, alors qu’elles s’étaient fortement contractées sous les effets de la crise. »
Quant à l’encours de dette infranationale, il a ralenti sa progression (+ 3,1 %) pour s’établir à 1 563 milliards d’euros en 2011, représentant 12,4 % du PIB et 15,0 % de la dette publique. Pour le seul niveau local (c’est-à-dire hors entités fédérées et quasi-fédérées), ces chiffres tombent à 743 milliards d’euros, soit 5,9 % du PIB et 7,1 % de la dette publique, indique la note.

Références

Note d'analyse des finances publiques territoriales de l'Union européenne - Dexia crédit local-CCRE - juillet 2012

Cet article est en relation avec le dossier

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Les dépenses locales européennes continuent leur légère décroissance

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement