Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club prévention sécurité

aide aux victimes

Cergy-Pontoise mobilisée pour venir en aide aux victimes

Publié le 26/04/2010 • Par Stéphanie Marseille • dans : Retour sur expérience prévention-sécurité

Grâce à l’implication de l’ensemble des intervenants, le dispositif d’aide aux victimes mis en place par l’agglo depuis 2002 permet d’assurer une meilleure prise en charge.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« C’est malheureux à dire mais, avant, quand nous recevions une victime, on se penchait surtout sur les indices qu’elle pouvait fournir. Ni sa souffrance ni son besoin d’explications ne trouvaient d’écho dans le processus judiciaire », déplore le docteur Armel Ghaith, responsable de l’unité médico-judiciaire au centre hospitalier de Pontoise (Val-d’Oise), qui reçoit les victimes pour examen.

« Nous sommes formés à chercher des preuves, à sanctionner les infractions et obtenir réparation, pas à prendre en charge des personnes », renchérit Charles Modat, vice-procureur de la République.
Même constat au commissariat, où « certains policiers sont plutôt désarçonnés par les victimes. Et parfois, ils se mettent à jouer les psychologues ou les juristes, sans en avoir les compétences. C’est ...

[90% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Prévention-Sécurité

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club Prévention-Sécurité pendant 30 jours

J’en profite
Réagir à cet article Vous avez une question ? Posez-la à notre juriste
marche online

Aujourd'hui sur le Club prévention-sécurité

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cergy-Pontoise mobilisée pour venir en aide aux victimes

Votre e-mail ne sera pas publié

Club prévention sécurité

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement