Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

économie

Un lieu pour les sommets à Strasbourg

Publié le 18/07/2012 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

En agrandissant son palais des congrès (PMC) et en construisant un parc des expositions (PEX) en prolongement, Strasbourg veut faire coup double : doper son activité de manifestations professionnelles et offrir à la France un site idéal pour des sommets internationaux. La ville espère que l’Etat va retenir cette proposition et cofinancer les 250 millions d’euros de cet ensemble de 90 000 m2.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

Le maire de Strasbourg, Roland Ries, attend avec impatience la réponse de l’Etat à l’offre faite par la collectivité : participer financièrement à la création d’un lieu idéal pour l’organisation de sommets internationaux (Otan, G 20, rencontres européennes, etc.).
« Nous avons proposé à l’Etat de financer de façon significative ces investissements qui représentent 250 millions d’euros au total », ajoute Jacques Bigot, président de la Communauté urbaine de Strasbourg (CUS), qui a présenté ce projet devant le conseil de l’agglomération, jeudi 12 juillet 2012.

L’intérêt serait notamment d’accélérer la réalisation de l’agrandissement de l’actuel palais des congrès (PMC), qui atteindrait 40 000 m2, et de créer un nouveau parc des expositions (PEX) de 50 000 m2 environ, directement reliés entre eux.

En bordure d’une autoroute et proche de liaisons par tram, à 500 m du Parlement européen et du futur quartier d’affaires du Wacken, le site présente de nombreux avantages, mais son financement par la ville et la CUS est complexe.

Un coup double attendu – D’où l’idée de l’appel à l’Etat, dans le cadre des activités internationales de Strasbourg : « Nous proposons à l’Etat de cofinancer un équipement dont il pourra ensuite bénéficier gratuitement », explique Roland Ries.

Sans attendre la réponse de Paris, le phasage des travaux d’extension du PMC prévoit une entrée en chantier cet automne, alors que le nouveau PEX pourrait être commencé à l’été 2013, le concours d’architecture ayant été lancé lors du dernier conseil de la CUS.

Outre l’espoir de voir s’installer des événements internationaux de haut niveau dans ces locaux, Strasbourg vise aussi plus simplement le développement de ses activités de congrès, foires et salons et autres manifestations professionnelles, le cumul des deux fonctions représentant un coup double espéré par les élus pour doper l’économie locale.
En 2011, la CUS a estimé à 160 millions d’euros les retombées induites par le tourisme d’affaires sur l’agglomération.

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Un lieu pour les sommets à Strasbourg

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement