Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

icon Club finances

Gestion

Droits de terrasses et voirie : un moyen de dissuasion à utiliser à bon escient

Publié le 20/08/2012 • Par Frédéric Ville • dans : A la Une finances, Bonnes pratiques finances

Terrasse d'un café
Phovoir
En matière de paysage, énergie ou de nuisances sonores, les villes ont fort à faire pour leurs terrasses, l’interdiction de fumer à l’intérieur ayant renforcé leur fréquentation. Les droits de terrasses et voirie peuvent constituer un moyen pour remédier aux atteintes en la matière de paysage.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« A Lille, Lyon, Paris, l’inflation des droits de terrasse et voirie est sensible », affirme Jean-Pierre Chedal du Syndicat national des hôteliers restaurateurs cafetiers et traiteurs.
Mais en la matière, la disparité est la règle. A Nantes, c’est + 3 à 5 % par an depuis 2006 : « 3 cafés par jour, c’est le prix moyen modique que payent les exploitants de terrasses », tempère Gilles Nicolas, adjoint au maire à la tranquillité publique.

Chaque commune exerce sa liberté – Rappelons que l’occupation privative du domaine public est assujettie au paiement d’une redevance (art. L. 2 213-6 du code général des collectivités territoriales). Le prix au mètre carré de celle-ci est fixé dans chaque commune par arrêté municipal.
Les petites communes ne distinguent souvent pas de types de ...

[80% reste à lire]

Article réservé aux abonnés

Club Finances

Mot de passe oublié

VOUS N'êTES PAS ABONNé ?

Testez notre Offre Découverte Club finances pendant 30 jours

J’en profite

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Comment mettre la relation citoyen au cœur de la stratégie numérique du territoire ?

de Orange Business Services

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur le Club finances

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Droits de terrasses et voirie : un moyen de dissuasion à utiliser à bon escient

Votre e-mail ne sera pas publié

Club finances

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement