Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Open data

L’ouverture des données publiques s’accélère en PACA

Publié le 11/07/2012 • Par Caroline Garcia • dans : Régions

Le premier site régional recensant les données publiques ouvertes a été lancé par la région PACA, à l’occasion des rencontres régionales de l’open data qui se tenaient à Marseille, le 10 juillet 2012.

Le conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur a lancé mardi 10 juillet 2012 son portail dédié à l’ouverture des données publiques (Open data) régionales, qui se veut le « portail open data territorial des acteurs et territoires de Provence Alpes Côte d’Azur ».
Une approche territoriale globale qui est une première à cette échelle. Jusqu’à présent, les collectivités ayant choisi d’ouvrir leurs données l’ont fait sur leur propre plateforme, sans chercher à mutualiser à l’échelle d’un territoire (hormis en Pays-de-la-Loire).

Respect de la subsidiarité – De fait, bien que s’agissant de données publiques ouvertes, les collectivités conservent un sentiment de… propriété sur leurs données, et rechignent donc souvent à les confier à des plateformes mutualisées.
D’où l’affirmation de certains principes par la région : « Nous essayons de développer une approche qui respecte la « subsidiarité » de chacune des collectivités partenaires en proposant, soit un hébergement direct des données sur notre site, soit un recensement de ces données (1), explique par mail Stéphane Martayan, chef du Service « Innovation et économie numériques » à la direction de l’économie régionale, de l’innovation et de l’enseignement supérieur de PACA.

« Nous pensons d’ailleurs que le portail national data.gouv.fr [initiative de l’Etat, ndlr] aurait intérêt à évoluer vers ce modèle « subsidiaire » de référencements des jeux de données ouverts plutôt que de persister dans une approche centraliste « jacobine » ! Il serait temps que l’open data territorial soit mieux pris en compte », s’exclame-t-il.

MP2013 en pionnier – Le portail héberge ou référence déjà les données ouvertes des partenaires du projet Marseille Provence 2013 (MP13), capitale européenne de la culture (2). Dès cet été, l’ensemble des acteurs publics du territoire régional qui souhaitent s’associer à cette démarche y trouveront leur place.

Ce site, présenté lors des rencontres régionales de l’open data, sera donc régulièrement alimenté par les contributeurs. Et ils sont nombreux en PACA à se lancer dans cette démarche.
« MP13 a joué le rôle de catalyseur, en fixant un objectif partagé par les différents partenaires, observe Charles Nepote, chef de projet données publiques à la Fondation internet nouvelle génération (FING). PACA est un territoire riche en initiatives avec des entreprises innovantes. L’ouverture des données publiques représente une opportunité extraordinaire de stimuler l’innovation numérique en fédérant les écoles, les laboratoires, les associations, les entreprises et les collectivités ».

Les attentes de Roch Giraud, directeur adjoint de la communication en charge du numérique au sein de l’association MP13, sont nombreuses : « L’ouverture des données publiques permettra le développement de nouveaux services que l’on n’imagine pas aujourd’hui ! On espère de bonnes surprises ! ». Avec la CCIMP et MP13, le conseil régional lance d’ailleurs une compétition, les open data awards, qui récompensera en mars 2013 les applications les plus innovantes.

Open data : des secteurs prioritaires – Aujourd’hui, la priorité est de libérer les données relatives au tourisme, au transport et à la culture. En dehors du territoire marseillais, ce sont également ces données qui sont ouvertes le plus volontiers par les collectivités.

A Digne-les-Bains, Toulon, Nice ou Orange, des démarches sont engagées. Les villes se montrent en outre volontaires pour accueillir les Hackatons, sortes de marathons de 24 heures de la création d’application sur la base de données libres. Tout le monde y est invité, du spécialiste au grand public.

Associer les citoyens et le grand public – Car l’enjeu est aussi d’associer les profanes à cette démarche qui peut contribuer à modifier leur quotidien, en améliorant leur appréhension du territoire à travers les nouveaux services. Ainsi, à Digne-les-Bains, une série d’ateliers a été organisée début 2012 pour éduquer les citoyens aux bienfaits de l’ouverture des données et leur apprendre à participer aux différents projets existants.

« Nous avons pris l’angle de la cartographie participative pour leur montrer comment ils pouvaient préciser les données existantes sur leurs quartiers, explique Jean-Christophe Becquet, le responsable du cabinet de conseil Apitux qui animait ces rendez-vous avec Openstreetmap. Au-delà de la technique, on a parlé de partage et d’échange ».

Si les données sont libérées, leur utilisation ne s’affranchit pas de règles. L’accompagnement que propose le conseil régional PACA tend donc à rassurer les collectivités de taille modeste dans l’initiation de leur démarche, en leur proposant de protéger leurs données par des licences permettant une réutilisation gratuite.

Cet article est en relation avec le dossier

Notes

Note 01 avec une fiche de métadonnées et un lien url sur le site d’hébergement des données du partenaire Retour au texte

Note 02 mairie de Marseille, de Gardanne ou d’Aix-en-Provence, intercommunalités, chambre de commerce Marseille Provence (CCIMP), grand port maritime de Marseille, etc. Retour au texte

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

L’ouverture des données publiques s’accélère en PACA

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement