Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Aménagement du territoire

Cécile Duflot : « L’Etat n’a plus à jouer un rôle de planificateur »

Publié le 11/07/2012 • Par Delphine Gerbeau • dans : France

Auditionnée par la Commission des affaires économiques et du développement durable du Sénat le 10 juillet, la ministre de l’Egalité des territoires et du logement s’est largement exprimée sur sa vision de l’aménagement du territoire.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

« Après la vision très planificatrice des années 70, on est resté dans un certain renoncement à une véritable vision d’aménagement du territoire. Il faut désormais recoudre les mailles qui se sont retrouvées très élargies… L’Etat a parfois réfléchi de façon très verticale, comme par exemple sur la carte judiciaire, ce qui a rendu certains territoires très vulnérables, qui voyaient disparaître en quelques années la majorité de leurs services publics », a expliqué la ministre.

Pour elle, il faut « renouer avec une vision qui tienne compte de la décentralisation, et du fait que l’Etat n’a plus du tout à jouer le rôle de planificateur, de décideur. Les collectivités locales ont pris de l’ampleur, on sait que les collectivités locales, les départements, les régions, vont bien au-delà de leurs missions. Il faut repenser à la fois la vision spatiale et la vision d’organisation d’un pays qui n’est plus le même que celui des années 70 ».

Cécile Duflot a par ailleurs appelé à respecter la réalité des territoires pour mettre en place un maillage adapté des services publics.

Révision des zonages – En ce qui concerne la couverture numérique du territoire, une mission de pilotage interministérielle pour l’aménagement et le développement du numérique devrait être mise en place, avec les collectivités et les opérateurs.

La ministre a également évoqué les différents zonages des pôles de compétitivité, des zones de revitalisation rurale. « Le résultat de mes consultations est cocasse : on me dit que les zonages ne sont pas adaptés, mais que ce sera très difficile de les changer. Il faut aller vers un zonage plus global, et plus simple, et vers une simplification de l’accès aux différents dispositifs, notamment aux fonds européens. »

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Education : soutenir et protéger les enfants et les agents

de La Rédaction de la Gazette des communes avec le soutien de la MNT

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Cécile Duflot : « L’Etat n’a plus à jouer un rôle de planificateur »

Votre e-mail ne sera pas publié

JACQUES DE LYON

12/07/2012 11h50

Tout dépend du type de compétence et de la personne publique la détenant.
Mme Duflot prend l’exemple de la modification de la carte judiciaire. S’il est indéniable que cela a pu avoir des impacts économiques locaux, il n’en reste pas moins que la justice est un pouvoir régalien et qu’il appartient à l’Etat d’organiser et donc de « jouer un rôle de planificateur » dans ce domaine.
Il en va de même pour la modification de l’implantation des bases militaires.
L’Etat ne doit pas fuir ses responsabilités, surtout pour des dossiers nationaux primordiaux.
Cela n’interdit bien évidemment pas la mise en place d’une certaine concertation avec les collectivités concernées…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement