Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Réforme territoriale

Bilan impressionniste pour l’archipel des pôles métropolitains

Publié le 05/07/2012 • Par Jean-Baptiste Forray • dans : France

Les syndicats mixtes nés de la loi du 16 décembre 2010 rencontrent un succès croissant. Les acteurs du réseau des pôles métropolitains ont organisé leur deuxième journée à Paris le mercredi 4 juillet 2012.

L’auditorium de l’Association des maires de France (AMF), théâtre de leur première rencontre, le 5 juillet 2011, était trop petit cette année pour les accueillir. Du coup, les acteurs des pôles métropolitains s’étaient donné rendez-vous ce mercredi 4 juillet 2012 dans les salons de la Chambre de commerce et d’industrie de Paris (CCIP).

Lyon en pole position – L’occasion de dresser un premier bilan de ces syndicats mixtes. Des entités qui, selon la loi du 16 décembre 2010, doivent rassembler plus de 300 000 habitants émanant de plusieurs « intercos » pas forcément contigües, dont l’une, au moins, compte plus de 150 000 habitants.

Six de ces groupements ont vu le jour :

  • Pôle lyonnais (Saint-Etienne, Lyon, Porte-de-l’Isère et Vienne)
  • Strasbourg/Mulhouse
  • Le sillon lorrain (Nancy, Metz, Epinal et Thionville)
  • Rouen/Seine-Eure
  • Nantes/Saint-Nazaire
  • Pays de Brest

Trois projets sont très avancés, les intercos à la manœuvre ayant pris des délibérations concordantes :

  • Espace métropolitain Loire-Bretagne (Le Mans, Tours, Angers, Nantes, Rennes, Brest et Saint-Malo)
  • Nîmes/Alès
  • Centre Franche-Comté (Besançon, Pontarlier, Lons-le-Saunier, Dôle et Vesoul).

Trois autres projets ont été présentés :

  • Sillon Alpin (Valence, Grenoble, Chambéry, Annecy…)
  • Côte d’Opale (Dunkerque, Boulogne, Calais, Saint-Omer, Montreuil-sur-Mer)
  • G10 (Reims, Sedan, Châlons-en-Champagne, Soissons…)

Gouvernance à géométrie variable – La palette d’intervention prévue par la loi se veut large : développement économique, promotion de l’innovation, de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la culture, développement des infrastructures et des services de transport…

Le profil des 12 pôles existants et à venir varie fortement. Le nombre d’intercos membres fluctue de 2 à 14, la masse des communes de 60 à 239. La population totale oscille de 315 000 (Nîmes-Alès) à 2 millions (pôle lyonnais). Les instances dirigeantes regroupent entre 17 et 64 élus.
Seule constante : la contribution budgétaire et le nombre de sièges alloués à chaque communauté sont fonction de la taille de la population.

Cet article est en relation avec le dossier

Thèmes abordés

Réagir à cet article

Nos offres d'emploi

Plus de 1000 offres d'emploi !

TOUTES LES OFFRES D'EMPLOI

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Bilan impressionniste pour l’archipel des pôles métropolitains

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement