Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Culture

Le bassin minier du Nord-Pas de Calais classé au patrimoine mondial de l’Unesco

Publié le 05/07/2012 • Par Emmanuelle Lesquel • dans : Régions

Depuis le 30 juin 2012, le bassin minier du Nord-Pas de Calais est officiellement inscrit au patrimoine mondial de l'Unesco comme « paysage évolutif culturel vivant ». Après 10 ans de préparation, le territoire est désormais prêt à relever le casse-tête du plan de gestion.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

« Nous rentrons dans l’opérationnalité. Il ne sera par exemple plus possible de faire de la rénovation standard des cités minières. Mais nous ne sommes pas pour autant devenus une réserve d’indien ou un écomusée. L’inscription va seulement exiger de nous plus de réflexion et d’outils d’urbanisme pour mener à bien notre mutation et réussir à rénover intelligemment. Nous allons créer une conférence des territoires pour pouvoir débattre ensemble des orientations à prendre », explique Jean-François Caron, président de l’association bassin minier uni (BMU).

Terrils, chevalements, cavaliers, cités minières, églises, écoles, stades, … C’est la mission bassin minier qui aura la lourde charge de veiller au respect du plan de gestion des plus de 350 éléments retenus sur 87 communes et sur 120 km de long.

Logements sociaux classés  – « Tous les 6 ans, notre gestion va être évaluée par l’Unesco », souligne le président. Pas question donc de s’endormir sur ses lauriers pour réussir à gérer dans les règles de l’art ce paysage en évolution comprenant par exemple des logements sociaux (124 cités ouvrières inscrites).

« Nous avons signé des chartes avec les bailleurs, le diocèse, les communes, … Notre plan de gestion a été salué par l’Unesco. Notre dossier était très atypique, il n’existait pas de références. Sa mise au point a exigé un long travail de négociation avec les différents acteurs du territoire, nous en avons fait trois fois plus que les autres candidatures, mais cela a permis de mobiliser tout le monde. Maintenant nous sommes prêts », se félicite Jean-François Caron.

Le maire de Loos-en-Gohelle (62), où culmine le plus haut terril du territoire (186 m) est « chaviré » par cette reconnaissance : « C’est l’histoire des gens humbles qui est distinguée. Cela ne nous donne pas un chèque, mais nous redonne confiance en nous ». Il ajoute qu’avec le retentissement médiatique énorme de l’inscription, « tous les maires comprennent mieux ce que ça change et l’intérêt de protéger chaque petit joyau de leur commune ».

Thèmes abordés

Régions

1 Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Le bassin minier du Nord-Pas de Calais classé au patrimoine mondial de l’Unesco

Votre e-mail ne sera pas publié

Un simple avis personnel

10/07/2012 12h53

Je sais que ça n’est pas très « politiquement correct » de le dire, mais j’avoue avoir été surpris par cette inscription.

Je connais un peu cette région et je ne trouve pas les paysages issus de l’exploitation minière très jolis (je pèse mes mots). Après, le goût et l’esthétique varie selon les personnes.

Peut-être il y a t il un aspect culturel ou historique exceptionnel m’ayant échappé…

Commenter

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement