Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Loisirs

Haut-Rhin : l’échec définitif du Bioscope aura coûté près de 90 millions d’euros

Publié le 29/06/2012 • Par Didier Bonnet • dans : Régions

En annonçant officiellement, vendredi 29 juin après-midi, la résiliation de la délégation de service public pour l’exploitation du Bioscope, la Caisse des dépôts et ses filiales - la Société de mise en valeur du patrimoine (SMVP) et Eco Bio Gestion - confirment que ce parc de loisirs, situé à 15 km au nord de Mulhouse, n’avait plus d’avenir.

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

Matériellement, l’arrêt de la délégation de service public fait revenir – gratuitement – le Bioscope au syndicat mixte réunissant entre autres la région Alsace et le département du Haut-Rhin, le Symbio. Il faudra donc trouver une solution de reconversion. Et pour aider à cette nécessité, la Caisse des dépôts est à nouveau mise à contribution : une enveloppe de 7 millions d’euros sera confiée aux collectivités pour trouver une solution de reconversion du site.

Un déficit cumulé de 28 millions d’euros – Une certitude : le parc ludique n’est pas en situation de parvenir à la rentabilité. La Caisse des dépôts confirme que le déficit cumulé atteint 28 millions d’euros depuis l’ouverture voici 6 ans. Le montant global de l’addition est conséquent : en ajoutant le déficit constaté, celui que la saison en cours va générer, puisque le Bioscope attire trois fois moins de visiteurs que ce qu’il faudrait pour équilibrer les comptes, la reconversion des 25 salariés, les 7 millions d’euros pour réaménager le site, sans oublier les 47 millions d’euros investis dans l’équipement, on atteint près de 90 millions d’euros…

Les raisons d’un échec – La Caisse des dépôts insiste sur le fait qu’aucun déficit n’est supporté par les collectivités locales, qui ont tout de même investi près de 27 millions d’euros dans la création de ce parc, sans que l’on sache l’avenir des 120 ha de terrain et des bâtiments existant. Des observateurs s’étonnent que le Bioscope ait été placé sur un site difficile d’accès, non desservi par des transports publics et dans un environnement politique hostile, alors que deux sites urbains (Strasbourg et Saint-Louis), l’attendaient à bras ouverts. L’annulation en 2010 du projet Pierre et vacances et ses 2 000 lits à proximité immédiate, due en bonne part à l’hostilité de la commune d’Ungersheim, sur le ban de laquelle est situé le parc, a sonné le glas des derniers espoirs de relance.

L’implantation du Bioscope dans l’ex-bassin minier potassique au nord de Mulhouse a été justifié comme une solution de reconversion de cet espace en difficultés économiques. C’est désormais de la reconversion du Bioscope dont il faut s’occuper.

Thèmes abordés

Régions

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

Haut-Rhin : l’échec définitif du Bioscope aura coûté près de 90 millions d’euros

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement