Urbanisme

Quel est l’impact de la réforme du lotissement sur la taille minimale des parcelles ?

Par • Club : Club Techni.Cités

Ma Gazette

Sélectionnez ce thème et créez votre newsletter personnalisée

La réforme des autorisations d’urbanisme entrée en vigueur au 1er octobre 2007 a étendu la définition du lotissement à l’ensemble des divisions effectuées afin de produire des terrains à bâtir. Les divisions qui faisaient auparavant l’objet d’une autorisation délivrée au titre de l’article R. 315-54 du code de l’urbanisme constituent désormais un lotissement. Elle n’a pas eu d’incidence sur le contrôle de la taille minimale de la partie de l’unité foncière déjà bâtie, qui avait été supprimé par la loi n° 2000-1208 du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbains. La suppression de ce contrôle n’est pas remise en cause aujourd’hui car il participe de la lutte contre l’étalement urbain en empêchant que des règles trop restrictives limitent la division de terrains déjà bâtis et donc la densification des zones urbaines.

Le risque que cette souplesse génère des difficultés liées à l’insuffisance de la taille des parcelles déjà bâties issues de ces divisions est très limité. En effet, si une taille minimale de terrain est fixée à l’article 5 du plan local d’urbanisme en raison des contraintes d’assainissement et si la construction existante est dotée d’un assainissement autonome suffisant, il est vraisemblable que son terrain d’assiette intègre la partie du terrain accueillant ce dispositif. Si le dimensionnement du terrain a été réalisé au plus juste, l’article 5 du document d’urbanisme permettra de s’opposer à tout projet d’extension de cette construction. Si la construction n’est pas encore dotée d’un dispositif d’assainissement non collectif adapté, le projet de division peut faire l’objet d’un refus sur la base de l’article R. 111-2 du code de l’urbanisme dans la mesure où l’impossibilité de mettre aux normes la construction existante du fait de la réduction de son terrain d’assiette présente un risque pour la salubrité publique.

Commentaires

0  |  réagir

Ajouter un commentaire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Ce champ est obligatoire

Conformément à la loi "Informatique et libertés" du 6 janvier 1978, vous pouvez accéder aux informations vous concernant, les rectifier ou vous opposer à leur traitement et à leur transmission éventuelle à des tiers en écrivant à : Groupe Moniteur - Antony Parc 2, 10 place du Général de Gaulle, La Croix de Berny – BP 20156, 92 186 Antony Cedex ou en cliquant ici.

L'actu Technique

Offre découverte 30 jours gratuits !

dernières offres d’emploi

Formations

Evènements

services

Thèmes abordés

Prochain Webinaire

Moby, un programme CEE pour l'écomobilité scolaire

de ECO CO2

--
jours
--
heures
--
minutes

menu menu

Club Techni.Cités : l'information pour les techniciens de la FP