Fermer

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement

Menu

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement
  • Accueil
  • Actualité
  • Régions
  • La Dordogne se dote d’une SPL pour faire tourner dans le monde une exposition sur la grotte de Lascaux

Culture

La Dordogne se dote d’une SPL pour faire tourner dans le monde une exposition sur la grotte de Lascaux

Publié le 27/06/2012 • Par Christiane Wanaverbecq • dans : Régions

Le conseil général de la Dordogne et le conseil régional d'Aquitaine ont adopté par délibération le lundi 25 juin 2012 le principe d'une société publique locale avec pour objet la valorisation de la grotte de Lascaux.

Ma Gazette

Sélectionnez vos thèmes et créez votre newsletter personnalisée

A la recherche de solutions pour faire tourner une exposition sur la grotte de Lascaux dénommée « Lascaux III-l’exposition internationale », le conseil général de la Dordogne a opté pour une société publique locale (SPL) en charge de son exploitation, sa gestion, sa promotion et son entretien.

Etendu du territoire de la SPL – Réunis en assemblée plénière du 27 au 29 juin, les conseillers généraux de Dordogne ont validé la création d’ici au premier janvier 2013 de la SPL. En effet, pour contourner une des contraintes de la SPL qui impose de lui faire exercer son activité sur le territoire de ses collectivités membres, les porteurs du projet ont précisé que sa vocation est de promouvoir, à travers l’exposition, les richesses patrimoniales de la Dordogne et de l’Aquitaine.

Le conseil régional d’Aquitaine et le conseil général de la Dordogne participeront respectivement à hauteur de 100 000 euros et de 200 000 euros au capital établi à 300 000 euros. Représentées au sein du conseil d’administration (1), les deux collectivités insistent sur la nécessité de l’équilibre du fonctionnement de la SPL.

Un objectif économique clair – Prolongement direct des services des collectivités, la SPL a l’avantage pour les deux collectivités :

  •  de pouvoir avoir une durée de vie limitée, en l’occurrence cinq ans ;
  •  de ne pas obliger à la mise en concurrence ;
  •  de permettre, par convention, la définition précise de sa mission.

« La SPL fonctionnera de façon autonome avec un objectif économique clair : par le moyen de la location de l’exposition à des musées dans le monde, elle doit trouver les recettes nécessaires pour couvrir ses charges. Le premier budget prévisionnel évalué à 300 000 euros correspond ainsi au montant des loyers perçus en 2013», détaille Marc Bécret, directeur général des services au conseil général de la Dordogne.

Des retombées économiques – Gros sujet de la mandature, qui en attend des retombées économiques et en termes d’image, l’exposition a été imaginée par le conseil général de la Dordogne qui en a confié la conception à l’agence de scénographie Du&Ma. A cette mission s’ajoute la première installation de l’exposition à Cap Sciences à Bordeaux en octobre 2012. «Mais le marché s’arrête là. Pour la démonter et ensuite la faire tourner de mars 2013 à septembre 2015 entre les Etats-Unis et le Canada, nous avons dû réfléchir à des solutions. La régie était hors de question car nous n’avions pas les moyens matériels de le faire. Quant au choix de la délégation de service public, nous avons buté sur la difficulté à écrire le cahier des charges en termes d’exigences sur les calendriers et les institutions avec lesquelles nous voulions travailler », raconte Marc Bécret.

Conçue pour revenir sur l’histoire de la grotte de Lascaux et donner la possibilité au visiteur de la visiter virtuellement grâce à une vidéo en 3D, l’exposition va tourner dans les lieux suivants :

  • automne 2012 : Bordeaux – Cap Sciences ;
  • mars-septembre 2013 : Chicago – Field Museum ;
  • novembre 2013-mars 2014 : Los Angeles – Natural History Museum ;
  • avril-septembre 2014 : Montréal – Centre des Sciences ;
  • novembre 2014-avril 2015 : Denver – Museum Nature & Science ;
  • mai-septembre 2015 : San Francisco – Natural History.

Thèmes abordés

Notes

Note 01 Trois sièges pour sont le conseil régional d'Aquitaine et six sièges pour le conseil général de la Dordogne. Retour au texte

Réagir à cet article
Prochain Webinaire

Télétravail : comment protéger la santé des agents

de La Rédaction avec le soutien de MUTAME

--
jours
--
heures
--
minutes
marche online

Aujourd'hui sur les clubs experts gazette

Nos services

Prépa concours

CAP

Évènements

Gazette

Formations

Gazette

Commentaires

La Dordogne se dote d’une SPL pour faire tourner dans le monde une exposition sur la grotte de Lascaux

Votre e-mail ne sera pas publié

Déjà inscrit(e) ?

Mot de passe oublié ?

Identifiant et/ou mot de passe non valides

Nous n’avons pas reconnu votre email, veuillez indiquer un email valide, utilisé lors de la création de votre compte.

Un message avec vos codes d'accès vous a été envoyé par mail.

Pas encore inscrit(e) ?

Inscrivez-vous pour accéder aux services de LaGazette.fr et à la gestion de vos Newsletters et Alertes.

M'inscrire gratuitement