logo
Adresse de l'article https://www.lagazettedescommunes.com/120094/addictions-aller-au-devant-des-jeunes/

PRÉVENTION
Addictions : aller au-devant des jeunes
Olivier Bonnin | Retour sur expérience prévention-sécurité | Publié le 01/03/2012 | Mis à jour le 23/07/2012

Les « consultations jeunes consommateurs » (CJC) développent des interventions précoces auprès des usagers de drogues, depuis 2004.

Au moins une consultation par département consacrée exclusivement au cannabis, afin d’éviter aux jeunes fumeurs pris en charge de croiser des personnes dépendantes à l’héroïne ou au crack : c’est ainsi que le docteur Didier Jayle, alors président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie (Mildt), avait présenté, en 2004, la création des « consultations jeunes consommateurs »(1).

Depuis, les dispositifs se sont empilés, et les 274 « CJC » recensées en 2007 ont fini par être intégrées, pour la plupart, dans les centres de soins, d’accompagnement et de prévention en addictologie (Csapa).
D’ailleurs, seule l’annexe 4 de la circulaire du 28 février 2008 relative à la mise en place des Csapa définit désormais les missions de ces ...

REFERENCES

  • OPÉRATEURS

Principalement les Csapa, et certaines consultations hospitalières en addictologie.

  • FINANCEMENTS

Les dotations de fonctionnement versées aux Csapa par les agences régionales de santé doivent couvrir leurs éventuelles CJC. Mais des subventions complémentaires peuvent être trouvées.

  • CONTACTS

AMPTA, tél. : 04 91 91 00 65 ; www.ampta.org ; Cann’agir, tél. : 08 10 14 03 07 ; Corde raide, tél. : 01 43 42 53 00, http://lacorderaide.org